Türkmenabat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Türkmenabat
Turkmenabad.png
Blason de Türkmenabat
Turkmenabat Airport.jpg
Aéroport de Türkmenabat
Noms officiels
(tk) Türkmenabat
(ru) Туркменабад (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom local
(tk) TürkmenabatVoir et modifier les données sur Wikidata
Géographie
Pays
Province
Capitale de
Lebap, oblast de Tchardjou (d), oblast de Tchardjou (d), okroug de Tchardjou (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Altitude
187 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Coordonnées
Démographie
Population
408 906 hab. ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Fonctionnement
Statut
District urbain du Turkménistan (d), grande ville (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Jumelage
Izmir (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Histoire
Fondation
Identifiants
Code postal
746100Voir et modifier les données sur Wikidata
Indicatif téléphonique
993 422Voir et modifier les données sur Wikidata

Türkmenabat (en turkmène cyrillique : Түркменабат) est une ville du Turkménistan et la capitale administrative de la province de Lebap. Elle est située sur la rive gauche de l'Amou Daria, à 470 km au nord-est d'Achgabat, à la frontière de l'Ouzbékistan. Sa population était estimée à 240 900 habitants en 2007.

De 30 à 40 % de la population de Türkmenabat est ouzbèke.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville de Türkmenabat a une histoire de plus de deux millénaires. L'ancienne ville s'appelait Āmul et aurait donné son nom à l'Amou Daria qui irrigue la région.

La ville moderne a été édifiée en 1886 lors de la construction de la ligne de chemin de fer en Asie centrale. La ville s'appelait alors Tchardjou (en cyrillique russe Чарджоу et en cyrillique turkmène Чәрҗев) et servait de point de jonction sur la ligne. Cet accès à un moyen de transport sur de longues distances a permis à la région autour de Türkmenabat, fertile et irriguée par l'Amou Daria de commercialiser ses produits vers l'est de la Russie (Moscou, Saint-Pétersbourg, Novgorod, etc.). Les principaux produits exportés sont alors liés au textile (Tchardjou est sur la route de la soie qui a fait sa fortune par le passé) et aux récoltes agricoles. Avec la mise en place de l'État soviétique : Tchardjou continue son développement industriel dans l'agro-alimentaire, le textile et comme nœud régional de transport ferroviaire.

À l'indépendance du Turkménistan en 1991, Tchardjou est renommée Türkmenabat et perd son rôle de nœud dans les transports ferroviaires et de pôle industriel au profit de la capitale Achgabat.

Transport[modifier | modifier le code]

La ville possède un aéroport et est reliée à la capitale turkmène Achgabat par voie aérienne (ligne intérieure exploitée par Turkmenistan Airlines).

Faune[modifier | modifier le code]

À 70 kilomètres au sud de la ville se trouve la réserve animalière de Repetek dans le désert connue pour ses zemzen ou crocodiles du désert.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Jumelages et partenariats de Türkmenabat.Voir et modifier les données sur Wikidata
Jumelages et partenariats de Türkmenabat.Voir et modifier les données sur Wikidata
VillePaysPériode
Izmir[1]Flag of Turkey.svgTurquiedepuis

Personnalités[modifier | modifier le code]