Sylvia Browne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Browne.
Sylvia Browne
Defaut 2.svg
Informations générales
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 77 ans)
San JoséVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
essayiste, sujet psiVoir et modifier les données sur Wikidata
Site web

Sylvia Browne (née Sylvia Celeste Shoemaker le [1] et morte le ) est une médium américaine[2].

Elle fut fréquemment invitée au Larry King Live et à The Montel Williams Show (en). Ses nombreuses erreurs de prédictions ont provoqué des controverses très médiatisées[3]. Elle prétend avoir apporté des informations au FBI en tant que détective médium (voir Psychic Detectives (en))[4]. Mais dans au moins un cas, étudié par James Randi, un officier de police avec lequel elle déclare avoir travaillé n'exerçait pas à l’endroit indiqué[5].

Le 3 septembre 2001, elle déclare sur Larry King Live qu’elle accepte le défi à 1 million de dollars de James Randi (One Million Dollar Challenge)[6],[7]. En 2007, James Randi déclare qu’elle n’a pas pris contact avec lui et ne souhaiterait plus le faire[8].

Une étude détaillée de ses prédictions sur trois ans dans des cas de personnes disparues et de meurtres, par Ryan Shaffer et Agatha Jadwiszczok pour le Skeptical Inquirer, à la suite de son affirmation que 85 % de ses prédictions étaient correctes, révèle que sur 115 cas étudiés aucune prédiction n’a été tout à fait correcte et dans 25 cas où l’épilogue est connu, elle s’est trompée dans tous les cas[9]. En particulier, en 2004, dans l'émission The Montel Williams Show, elle annonce à Louwana Miller que sa fille Amanda Berry (retrouvée vivante en 2013 à la suite de l'affaire des séquestrées de Cleveland) est décédée[10]. Louwana Miller mourra en mars 2006, de « chagrin » selon ses proches.

Elle demande 850 dollars pour une voyance de 20 minutes au téléphone[11].

Elle a fondé l’église de « chrétiens gnostiques » Novus Spiritus en 1986 en californie.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Sylvia Browne Question and Answers » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), consulté le 2013-04-13
  2. (en) Sylvia Browne, « About Sylvia Browne » (consulté le 2 janvier 2007)
  3. (en) Leif Wright, « Leif Wright column: Dupe or no dupe: Show exposes the superstition in nearly all of us », Muskogee Phoenix,‎ (lire en ligne)
  4. (en) Larry King, « Are Psychics for Real? », Larry King Live, CNN,‎ (consulté le 18 juin 2006)
  5. (en) « Psychic detective », The Skeptic's Dictionary (consulté le 13 août 2010)
  6. (en) James Randi, « Sylvia Browne's Clock-Update », James Randi Educational Foundation,‎ (consulté le 25 octobre 2006)
  7. Leon Jaroff, « Guess What I'll Write Next », Time,‎ (lire en ligne)
  8. James Randi's fiery takedown of psychic fraud. 2010 April 20.
  9. Ryan Shaffer and Agatha Jadwiszczok. "Psychic defective: Sylvia Browne's history of failure". Skeptical Inquirer. Volume 34.2, March/April 2010
  10. http://www.dailymail.co.uk/news/article-2510966/Sylvia-Browne-wrongly-predicted-death-Ohio-kidnapping-victim-Amanda-Berry-passes-away-77.html
  11. (en) « Sylvia Browne », Official website (consulté le 9 février 2013)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Liens critiques[modifier | modifier le code]