Surebet

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ne cite pas suffisamment ses sources (mai 2010).

Si vous disposez d'ouvrages ou d'articles de référence ou si vous connaissez des sites web de qualité traitant du thème abordé ici, merci de compléter l'article en donnant les références utiles à sa vérifiabilité et en les liant à la section « Notes et références » (modifier l'article, comment ajouter mes sources ?).

Ce modèle est-il pertinent ? Cliquez pour en voir d'autres.
Cet article ou cette section peut contenir un travail inédit ou des déclarations non vérifiées (indiquez la date de pose grâce au paramètre date).

Vous pouvez aider en ajoutant des références. Voir la page de discussion pour plus de détails.

Le surebet, de l'anglais « sure » (« sûr ») et « bet » (« pari »), est une méthode de pari qui vise à garantir le gain en jouant sur les différences de cotes entre bookmakers. La méthode ne fonctionne que si ces différences de cotes sont suffisamment importantes. Le surebet n'est donc que rarement possible : en pratique pendant des périodes de quelques minutes[réf. nécessaire].

Principe[modifier | modifier le code]

Lorsque l'on compare les cotes des différents bookmakers pour un même évènement, on peut quasiment toujours s'apercevoir de quelques différences. Si la différence de cotes se maintient jusqu'au résultat, il est parfois possible d'envisager un gain global positif quel que soit le résultat de l'événement. Cette pratique se rapproche de celle de l'arbitrage en finance.

Pour savoir si le parieur est gagnant ou non, il est nécessaire d’appliquer une méthode de calcul qui consiste à diviser 1 par chacune des cotes, puis de les additionner. Si le résultat est inférieur à 1, il s'agit alors d'un Surebet[1].

Limites[modifier | modifier le code]

Le surebet est sujet à plusieurs limites :

  • Il n'est que très rarement possible.
  • Il faut une connaissance de la cote appliquée après le résultat de l’événement pour deux bookmakers différents. Or bien souvent, les cotes communiquées avant résultat ne sont que des estimations et ces mêmes cotes varient selon les paris effectués.
  • Sur le marché des paris en ligne français, régulé par l'ARJEL, l'apparition d'un surebet est improbable sur les sites de bookmakers à cotes fixes de par la manière dont les cotes sont fixées par ces derniers[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Identifier un Surebet », sur http://www.sospronostics.com (consulté le 24 avril 2013)
  2. « Article : La fin du surebet en France. », sur Parierenfrance.com (consulté le 2 octobre 2011)

Mise en garde[modifier | modifier le code]

Beaucoup de sites sont des escroqueries (vente de méthodes, de livres remplis d'évidences mathématiques, etc.).