Sugarcult

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Sugarcult
Description de cette image, également commentée ci-après
Poster du groupe.
Informations générales
Pays d'origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre musical Rock alternatif, punk rock
Années actives Depuis 1998
Labels Fearless Records, V2 Records
Site officiel www.sugarcult.com
Composition du groupe
Membres Tim Pagnotta
Airin Older
Marko DeSantis
Ken Livingston
Anciens membres Ben Davis

Sugarcult est un groupe de pop punk américain, originaire de Santa Barbara, en Californie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts (1998–2003)[modifier | modifier le code]

Tim connaitra l'ancien batteur Ben Davis à l'école durant une pause. Ben (qui a ensuite joué de la basse) et Tim commencent à jouer ensemble jusqu'à ce que Tim invite Airin Older, un camarade de classe, à rejoindre le groupe[1]. Ben fait alors ses débuts à la batterie et Airin à la basse. Marko 72 est intégré dans le groupe après avoir rencontré Tim en coulisse après un concert de Superdrag. Ces deux derniers se sont apparemment rencontrés car Tim portait un costume qui ressemblait à celui de Marko durant le spectacle. Tim demanda alors à Marko de joindre le groupe avant même avoir entendu une seule note de Marko à la guitare.

Le groupe de Tim, Sugarcult, tient apparemment son nom d'un groupe de lesbiennes qui habitait près de chez lui lorsqu'il était plus jeune. Tim souffre de problèmes d'audition (acouphène) dus aux enceintes sur scène lors des concerts. À cause de son acouphène, Tim porte des protections auditives (également connues sous le nom de « boules Quies ») sur scène tout comme les autres membres. Tim était proche de l'ancien batteur Ben Davis, et écrit le morceau Champagne par rapport à son addiction lorsqu'il est forcé à quitter le groupe[2]. Le vrai nom de Marko est De Santis, il est aussi l'un des plus fréquents photographes du groupe. Il a de plus un fils nommé London De Santis. Après avoir quitté Sugarcult, Ben Davis réalise des albums solo.

Autres albums (2004–2008)[modifier | modifier le code]

En 2004, Sugarcult joue en soutien à Green Day pour leur tournée American Idiot[3], et participe au Vans Warped Tour la même année. Toujours en 2004, le groupe publie son nouvel et deuxième album, Palm Trees and Power Lines. Il est intitulé comme cela en rapport avec la Californie où le groupe vit ; l'horizon est composé de palmiers et de lignes directrices (Palm Trees & Power Lines). Sur la couveture de Palm Trees and Power Lines, quelques pièces du paysage californien peuvent être vues au dernier plan, telles qu'un magasin de boissons alcoolisées, lequel Pagnotta visite lors du documentaire Back to the Disaster.

Concerts occasionnels (depuis 2009)[modifier | modifier le code]

Le groupe passe l'année 2009 en pause pour se consacrer au dixième anniversaire du groupe et d'autres projets parallèles. À la fin 2010, ils annoncent deux concerts au Royaume-Uni puis une apparition au Groezrock à la fin avril. Sugarcult (et le batteur Ben Davis) joue au Chain Reaction d'Anaheim, en Californie, le 10 décembre 2011, pour célébrer le dixième anniversaire de l'album Start Static.

Le groupe jouera le 14 mai 2017 au Fonda Theatre[4],[5].

Membres[modifier | modifier le code]

Membres actuels[modifier | modifier le code]

Ancien membre[modifier | modifier le code]

  • Ben Davis – batterie, chœurs (1998–2003, 2011)

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums studio[modifier | modifier le code]

Album live[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Année Titre Album
2001 Bouncing Off The Walls Start Static
2001 Stuck In America Start Static
2002 Pretty Girl (The Way) Start Static
2004 She's The Blade Palm Trees and Power Lines
2004 Memory Palm Trees and Power Lines
2006 Do It Alone Lights Out
2006 Los Angeles Lights Out

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Jamie Allen, « Sugarcult boasts the sweet sounds of yesterday », CNN, (consulté le 14 mai 2007).
  2. (en) Shari Black Velvet, « All Roads Lead To Sugarcult » (consulté le 14 mai 2007).
  3. (en) « Green Day / New Found Glory / Sugarcult », sur PunkNews (consulté le 22 mai 2017).
  4. (en) « "Strange 80s" Inaugural Annual Benefit Show at the Fonda Theater », 931jackfm.cbslocal.com, (consulté le 16 avril 2017).
  5. (en) « Taking Back Sunday, Anthrax, Tenacious D to perform at Strange 80s benefit concert », altpress.com, (consulté le 16 avril 2017).

Liens externes[modifier | modifier le code]