Studiolo de Cosme Ier

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Voûte

Le Studiolo de Cosme Ier est le cabinet secret de Cosme Ier de Toscane au Palazzo Vecchio de Florence.

Il est construit vers 1545 dans le plan d'aménagement du palais, à peu de distance de la chambre à coucher de Cosme (qui y habite depuis 1540).

Il est constitué d'une petite pièce quadrangulaire couverte sur les murs d'armoires à portes de bois peintes à fresque.

Pièce intime, le futur grand-duc de Toscane Cosme y conserve des documents personnels, des objets rares et des curiosités, des plantes médicinales et d'autres objets d'intérêt scientifique permettant de préparer des remèdes que Cosme confectionne lui-même ou qu'il reçoit d'autres souverains des pays d'Europe.

En 1559, il commissionne le projet de Giorgio Vasari, qui peint sur le plafond Les quatre Évangélistes, pendant que son équipe crée sur la voûte les personnifications des Arts et des Muses : la Peinture, la Sculpture, l'Architecture et la Musique aux angles ; l'Astronomie, la Philosophie, la Poésie et la Géométrie sur les murs des côtés.

C'est le premier studiolo construit au Palazzo Vecchio, avant le plus grand et plus célèbre Studiolo de François Ier (le fils de Cosimo) qui ne comporte aucune représentation religieuse, ni fenêtre.

Sa trace en est perdue au XVIIIe siècle suite aux différents aménagements du palais. Il est redécouvert en 1908 mais les fresques de Bachiacca en peinture à l'huile sont endommagées irrémédiablement. Son accès par un escalier étroit ne permet sa visite qu'en petit comité et avec un guide.

Sources[modifier | modifier le code]