Steve (phénomène atmosphérique)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Vue nocturne du ciel traversée par un ruban lumineux aux teintes violettes.
Observation terrestre du phénomène Steve.

Steve, Strong Thermal Emission Velocity Enhancement par rétroacronymie, est un phénomène lumineux signalé à partir de 2015[1]. Il se présente sous la forme d'un mince ruban brillant violet associé à du vert, adoptant un alignement est-ouest. Son aspect rappelle ainsi celui d'une aurore polaire bien qu´il soit observé sous la zone aurorale. Un steve est généralement observé avant le minuit magnétique et la durée du phénomène est de l'ordre de l'heure[2]. Le processus conduisant à sa formation est inconnu mais plusieurs hypothèses sont envisagées dont la précipitation de protons d'énergies inférieures à 50 eV, la précipitation d'électrons (en) en dessous de 800 km ou un phénomène ionosphérique[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Kasha Patel, « Mystery of Purple Lights in Sky Solved With Help From Citizen Scientists », sur nasa.gov, .
  2. (en) Elizabeth A. MacDonald, Eric Donovan, Yukitoshi Nishimura et Nathan A. Case, « New science in plain sight: Citizen scientists lead to the discovery of optical structure in the upper atmosphere » [« Une nouvelle science à la vue de tous : des citoyens scientifiques mènent à la découverte d'une structure optique dans la haute atmosphère »], Science Advances, vol. 4, no 3,‎ , eaaq0030 (ISSN 2375-2548, DOI 10.1126/sciadv.aaq0030, lire en ligne, consulté le ).
  3. (en) B. Gallardo-Lacourt, J. Liang, Y. Nishimura et E. Donovan, « On the Origin of STEVE: Particle Precipitation or Ionospheric Skyglow? », American Geophysical Union (AGU),‎ (ISSN 0094-8276, DOI 10.1029/2018gl078509).