Stelios Kazantzidis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Stelios Kazantzidis (en grec moderne : Στέλιος Καζαντζίδης) (29 août 1931 - 14 septembre 2001 à Athènes) est un chanteur grec. Il est également acteur dans plusieurs films, notamment Ora tis Dikaiosynis (1967, Ώρα της Δικαιοσύνης). Il est en Grèce l'un des chanteurs les plus populaires de son époque, inscrivant plusieurs de ses chansons au Top 10.

Il lance de jeunes chanteurs, tels que Marinella, Sevas Hanum (en) ou encore Kaiti Gray (el). Une grande partie des chansons de Kazantzidis a été écrite par Pythagoras (en) et composées par Christos Nikolopoulos (el), notamment le disque "Yparcho" de 1975, ou encore avec la collaboration de Akis Panou (el). Mais il a également chanté avec de grands musiciens et chanteurs grecs comme Míkis Theodorákis, Manolis Hiotis, Vassílis Tsitsánis, Georges Dalaras. La famille de Stélios Kazantzidis étant originaire d'Asie Mineure, de la région du Pont, et il a également chanté en grec pontique.

Dans sa vie selon lui, il a réussi à deux reprises à ériger une fortune personnelle. Les deux fois, cette fortune lui a été prise. La première fois par la dictature des colonels et la seconde fois à cause des maisons de production qui l'auraient spolié de ses droits d'auteur. À la fin de sa vie, disait-il, il ne pouvait plus chanter ses propres chansons. À ce moment-là intervient un autre litige, celui avec Christos Nikolopoulos, joueur de bouzouki et compositeur. Selon ce dernier, Stelios Kazantzidis aurait utilisé certaines chansons sous son propre nom ou avec seulement la "collaboration" de Christos Nikolopoulos, ce qui a donné lieu à des procès.

Discographie partielle[modifier | modifier le code]

  • To Agriolouloudo (en) ("La fleur sauvage")
  • Afti i nychta meni ("Cette nuit reste")
  • Allotines Mou Epoches
  • Anemona ("Anémone")
  • Ap'ta psila sta chamila ("Du haut en bas")
  • Den Tha Xanagapiso ("Je n'aimerai plus")
  • As Eicha tin Ygeia Sou ("Si j'avais ta santé")
  • An Einai i Agapi Eglima ("Et si l'amour était un crime")
  • Barba Yanni (Le vieux Yanni)
  • Ego eimai aetos ("Je suis un aigle")
  • Ego me tin Axia Mou ("Moi et ma valeur")
  • Eimai Ena Kormi Chameno ("Je suis un corps perdu")
  • Exo Ap'Adiko (J'ai un tort)
  • Gyrizo ap'tin Nychta ("Je reviens de la Nuit")
  • O gyalinos kosmos ("Le monde de verre")
  • Tin Kalyva Ti Diki Mou ("Ma cabane à moi")
  • I aisthimaties (Les sentimentaux)
  • I Kardia Mou As Opsetai (Maudit soit mon cœur)
  • I zoi mou oli (en) ("Ma vie entière")
  • Kathenas me ton Pono Mou ("Nul n'éprouve ma douleur")
  • Katastrofes kai Symfores ("Catastrophes et malheurs")
  • Ki An Gello Einai Psema ("Et si je ris c'est faux")
  • Mandoubala
  • Mia palia istoria ("Une vieille histoire")
  • Mi Xypnas Charamata ("Ne t'éveille pas à l'aube")
  • Niotho mia Kourasi Vareia ("Je ressens une profonde lassitude")
  • Nomiza Pos Itan Filoi ("Je croyais qu'ils étaient amis")
  • Otan Methaei o Anthropos ("Quand l'homme s’enivre")
  • Pare ta Chnaria Mou (en) ("Suis mes traces")
  • I Stenachoria Mou ("Ma peine")
  • Tha to Po Phanera ("Je le dirais clairement")
  • Thessaloniki mou ("Ma Thessalonique")
  • Ti thelis apo mena ("Que veux-tu de moi ?")
  • Tora Pou Fevgo ap'ti Zoi (To Teleftaio Vrady Mou) ("Maintenant que je quitte la vie, ma dernière soirée")
  • Tragoudo ("Je chante")
  • Siko chorepse koukli mou ("Lève-toi et danse, poupée")
  • Sto Trapezi pou ta Pino ("A la table où je bois")
  • Vradiazi ("Le soir tombe")
  • Yparcho ("J'existe")
  • Zinguala

CD et albums publiés :

  • 1955: Stelios Kazantzidis
  • 1959: O enas
  • 1965: Katachnia
  • 1965: Mia palia istoria
  • 1965: Tragoudiste mazi mou
  • 1967: Anapolontas
  • 1968: Kazantzidis-Marinella i megales Ermineies
  • 1969: Nychterides kai arachnes
  • 1970: Ena gramma
  • 1970: I stenachoria mou
  • 1971: Stigmes
  • 1972: O gyrismos
  • 1973: Gyalinos kosmos
  • 1973: To dromoloï tis zois
  • 1974: I zoi mou oli
  • 1974: Stin Anatoli
  • 1975: Ta rembtika
  • 1975: Yparcho
  • 1987: O dromos tis epistrofis
  • 1999: Tragoudo
  • 2000: Erchontai chronia dyskola
  • O Stelios Tragoudaei (2001/2002, Stelios en chanson")

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]