Stanley Robotics

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Stanley Robotics
logo de Stanley Robotics
Logo version bleue

Création 15 janvier 2015
Fondateurs Clément Boussard, Aurélien Cord et Stéphane Evanno
Forme juridique Société par actions simplifiée
Siège social Versailles
Direction Clément Boussard (depuis janvier 2015)
Activité Ingénierie, études techniques
Produits Robotique : Robot voiturier "Stan"
Effectif ~60
SIREN 808 943 104
Site web https://stanley-robotics.com/

Chiffre d'affaires 499 400 € en 2017 (comptes 2018 non disponibles)
Résultat net 2 107 000 € en 2017 (perte)[1]

Stanley Robotics est une jeune pousse (start-up) française commercialisant des robots garant les voitures sur les parkings "voyageurs" [2],[3],[4]. Son robot "Stan" est notamment utilisé par l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry [5],[6],[7].

Les robots sont fabriqués en France par Imeca, une filiale de Michelin [2].


Technologie[modifier | modifier le code]

Santley Robotics prétend que ses robots permettent d'optimiser l'utilisation des parkings en déplaçant les voitures à quelques centimètres près via l'utilisation d'un GPS centimétrique [8],[9].

Concrètement, le robot, appelé Stan, est capable de soulever la voiture avant d'aller la garer sur la place appropriée [10]; dans le cas des aéroports, les voitures sont garés en fonction de la date de retour du propriétaire [8]. L'optimisation permettrait un gain de place d'environ 50% [11].

Le robot pèse 2,5 tonnes et roule à 30km/h [12].

Histoire[modifier | modifier le code]

En 2013, Clément Boussard et Aurélien Cord imaginent un véhicule capable de se garer seul. Ils sont rejoints par Stéphane Evanno et le concept évolue vers un robot qui gare des voitures[13].

Le , Stanley Robotics fait partie des cinq finalistes des Grands Prix de l'Innovation de la ville de Paris.[14]

En , la start-up réalise une levée de fonds de 3,6 millions d'euros [15].

En , un contrat est conclu avec l'aéroport de Gatwick au Royaume-Unis pour réaliser un essai qui devrait commencer mi-2019 pour se terminer début 2020 [16],[17].

En , le robot est mis en service à l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry dans le parking P5 plus [18]. Le réservation se fait en ligne et est conseillée pour une durée minimale de 3 jours.

Le , Stanley Robotics annonce vouloir étendre sa capacité de stationnements à 2 000 places d'ici à l'été 2020 à l'aéroport de Lyon-Saint-Exupéry en partenariat avec Vinci Airports [19].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://www.societe.com/bilan/stanley-robotics-808943104201712311.html
  2. a et b Jean Botella, « Stanley Robotics, le robot qui gare les voitures tout seul », sur Capital.fr, (consulté le )
  3. Fabrice Rault, « Le Robot Voiturier Stan, Un Projet De La Start-Up Stanley Robotics », sur Forbes France, (consulté le )
  4. Marion Garreau, « Stanley Robotics lève 3 millions d’euros pour déployer son robot voiturier en extérieur - Robotique », L'Usine Nouvelle,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. Elisa Frisullo, « Un robot voiturier bientôt testé à l’aéroport de Lyon », sur www.20minutes.fr, (consulté le )
  6. Myriam Chauvot, « Désigné meilleur aéroport européen, Lyon devient une vitrine pour Vinci », sur Les Echos, (consulté le )
  7. (en-US) « Stanley Robotics, Lyon Airport to expand robotic parking service », sur Robotics Business Review, (consulté le )
  8. a et b « Inside Stanley Robotics : leur robot en action à l'aéroport de Lyon Saint-Exupéry », sur FrenchWeb.fr, (consulté le )
  9. Gabriel Thierry, « [Vidéo] Comment un simple robot peut transformer un parking - Technos et Innovations », L'Usine Nouvelle,‎ (lire en ligne, consulté le )
  10. Léna Corot, « Stanley Robotics déploie son robot voiturier Stan sur 2 000 places de parking à l'aéroport de Lyon », sur usine-digitale.fr (consulté le )
  11. Chloé Dussapt, « La start-up Stanley Robotics veut révolutionner les parkings », sur Challenges, (consulté le )
  12. « Sept innovations à découvrir à Futur·e·s, le festival parisien du numérique », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  13. « Histoire », sur stanley-robotics.com (consulté le )
  14. « A Plus Finance, jury au Grand Prix de l’Innovation de la Ville de Paris », sur A Plus Finance, (consulté le )
  15. « Stanley Robotics lève des fonds pour déployer son robot voiturier à l'international », sur usine-digitale.fr (consulté le )
  16. Manon, « Un robot pourra garer votre voiture à l’aéroport de Gatwick à Londres », sur Journal du Geek, (consulté le )
  17. (en) « Gatwick Airport signs contract to trial valet car parking robots », sur www.eastbourneherald.co.uk (consulté le )
  18. actu@nextinpact.com, « Le robot-voiturier Stan s'installe dans le parking P5+ de l'aéroport de Lyon - Next INpact », sur www.nextinpact.com (consulté le )
  19. « Stanley Robotics déploie son robot voiturier Stan sur 2 000 places de parking à l'aéroport de Lyon », sur usine-digitale.fr (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]