Stan Nicholls

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un écrivain image illustrant britannique image illustrant la fantasy
Cet article est une ébauche concernant un écrivain britannique et la fantasy.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Nicholls.
Stan Nicholls
Naissance
Londres, Angleterre, Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Activité principale
Auteur
Langue d’écriture Anglais britannique
Genres

Œuvres principales

Stan Nicholls, né en à Londres, est un écrivain de fantasy britannique à temps plein depuis 1981, reconnu entre autres pour son cycle Orcs. Il a écrit beaucoup d'autres romans, dont le Cycle du vif-argent et les Chroniques de NightShade.

Il a mentionné dans une entrevue qu'il prévoyait de terminer le deuxième cycle d'Orcs (La Revanche des Orcs), puis peut-être d'écrire ensuite un troisième cycle de trois livres également. Il a cependant spécifié que cela dépendrait de l'intérêt des lecteurs : s'ils apprécient le tome 6 (Inferno), il continuera ; si par contre il s'agit de l'inverse, il est peu probable qu'il y ait une suite.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Les Chroniques de Nightshade[modifier | modifier le code]

  1. Le Grimoire des Ombres
  2. L'Ombre du Sorcier
  3. L'Invasion des Ombres
  • Nightshade : l'intégrale

Orcs[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Orcs.
  1. La Compagnie de la foudre
  2. La Légion du tonnerre
  3. Les Guerriers de la tempête
  • Orcs : l'intégrale

La Revanche des Orcs[modifier | modifier le code]

  1. Armes de destruction magique
  2. L'Armée des ombres
  3. Inferno
  • La Revanche des Orcs : l'intégrale

Vif-Argent[modifier | modifier le code]

  1. L'Éveil du Vif-Argent
  2. Le Zénith du Vif-Argent
  3. Le Crépuscule du Vif-Argent
  • Vif-Argent : l'intégrale

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]