Stéphane Boudin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boudin.
La salle à manger du château de Leeds, conçue par Boudin pour Lady Olive Baillie, vers 1935.

Stéphane Jules Léon Boudin, né le dans le 2e arrondissement de Paris[1], ville où il est mort en son domicile le dans le 7e arrondissement[2], est un décorateur français qui fut directeur de la Maison Jansen, cabinet de décoration intérieure parisien à la clientèle prestigieuse.

Carrière[modifier | modifier le code]

Stéphane Boudin a fait réaménager les appartements privés d'Édouard VIII au palais de Buckingham[3]. Plus tard, à la demande de Jacqueline Kennedy alors première dame des États-Unis, une grande part de la rénovation des intérieurs de la Maison-Blanche entre 1962 et 1963 lui est due[4],[5],[6].

En 1928, il acquiert de la comédienne Mary Marquet, pour 250 000 francs, le mobilier de chambre à coucher de Mademoiselle Mars et le revend au magnat William Randolph Hearst, qui l'offre à sa maîtresse Marion Davies[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives de Paris 2e, acte de naissance no 1120, année 1888 (avec mention marginale de décès) (page 26/31)
  2. Archives de Paris 7e, acte de décès no 1299, année 1967 (page 6/31)
  3. in Jansen décoration d'Antoinette Berveiller et Gérard Bonal, 1971.
  4. (en) James A. Abbott et Elaine M. Rice, Designing Camelot: The Kennedy White House Restoration, 1998.
  5. (en)Architectural Digest, Jansen story
  6. (en)Facory, The famous French interior designer Stéphane Boudin
  7. Mary Marquet, Ce que j'ose dire..., éd. Jean Dullis, 1974, p. 200

Liens externes[modifier | modifier le code]