Stéphane Boudin

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Boudin.
La salle à manger du château de Leeds, conçue par Boudin pour Lady Olive Baillie, vers 1935.

Stéphane Jules Léon Boudin, né le dans le 2e arrondissement de Paris[1], ville où il est mort en son domicile le dans le 7e arrondissement[2], est un décorateur français qui fut directeur de la Maison Jansen, cabinet de décoration intérieure parisien à la clientèle prestigieuse.

Carrière[modifier | modifier le code]

Stéphane Boudin a fait réaménager les appartements privés d'Édouard VIII au palais de Buckingham[3]. Plus tard, à la demande de Jacqueline Kennedy alors première dame des États-Unis, une grande part de la rénovation des intérieurs de la Maison-Blanche entre 1962 et 1963 lui est due[4].

En 1928, il acquiert de la comédienne Mary Marquet, pour 250 000 francs, le mobilier de chambre à coucher de Mademoiselle Mars et le revend au magnat William Randolph Hearst, qui l'offre à sa maîtresse Marion Davies[5].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Archives de Paris 2e, acte de naissance no 1120, année 1888 (avec mention marginale de décès) (page 26/31)
  2. Archives de Paris 7e, acte de décès no 1299, année 1967 (page 6/31)
  3. in Jansen décoration d'Antoinette Berveiller et Gérard Bonal, 1971.
  4. (en) James A. Abbott et Elaine M. Rice, Designing Camelot: The Kennedy White House Restoration, 1998.
  5. Mary Marquet, Ce que j'ose dire..., éd. Jean Dullis, 1974, p. 200

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]