Spencer Williams

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ne doit pas être confondu avec Spencer Williams (acteur).
Spencer Williams
Nom de naissance Spencer Williams
Naissance
La Nouvelle-Orléans
Décès (à 75 ans)
Flushing
Activité principale compositeur, pianiste, chanteur
Genre musical jazz, musique populaire
Instruments piano

Spencer Williams est un compositeur américain de jazz et de musique populaire, pianiste et chanteur né le et mort le . Il est connu pour avoir écrit les chansons Basin Street Blues, I Ain't Got Nobody (en), Royal Garden Blues (en), I've Found a New Baby (en), Everybody Loves My Baby (en), Tishomingo Blues (en), et beaucoup d'autres.

Biographie[modifier | modifier le code]

Spencer Williams est né à La Nouvelle-Orléans le . Il suivit des études à St. Charles University de La Nouvelle-Orléans avant de partir pour Chicago[1].

En 1907, Williams se produisait à Chicago ; vers 1916, il partit pour New York. Là, il coécrivit plusieurs chansons avec Anton Lada des Louisiana Five, parmi lesquels Basin Street Blues, qui devint rapidement un standard[1].

Après la Première Guerre mondiale, il cocomposa Squeeze Me (en) avec Fats Waller.

Entre 1925 et 1928, Spencer Williams tourna en Europe avec des orchestres. Il écrivit pour Joséphine Baker aux Folies Bergère. Puis il passa quelques années à New York, avant de retourner en Europe. En 1932, il s'installa à Londres et en 1951 à Stockholm. Il revint à New York peu avant de mourir, le à Flushing[1].

Parmi ses tubes, on retrouve : Basin Street Blues, I Ain't Got Nobody (en), Royal Garden Blues (en), Mahogany Hall Stomp, I've Found a New Baby (en), Everybody Loves My Baby (en), Shimmy-Sha-Wobble, Boodle Am Shake, Tishomingo Blues (en), Fireworks, I Ain't Gonna Give Nobody None o' This Jelly Roll, Arkansas Blues, Paradise Blues, When Lights Are Low, Dallas Blues (en), et My Man o' War.

Williams entra au Songwriters Hall of Fame en 1970[2].

Annexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) Jason Ankeny, « Spencer Williams - Music Biography, Credits and Discography », sur AllMusic (consulté le 5 avril 2013).
  2. (en) « Spencer Williams », Songwriters Hall of Fame (consulté le 5 avril 2013).

Liens externes[modifier | modifier le code]