Spéos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Les spéos sont des temples creusés dans la roche. Selon les légendes des lieux de cultes, l'endroit, où le monument divin est creusé, a été révélé par la divinité elle-même. Parmi les plus beaux exemples de spéos de l'Égypte antique, ceux d'Abou Simbel et celui de la déesse Pachet à Béni-Hassan[1].

La Nubie, région du Nord du Soudan au Sud de l’Égypte, est riche en temples rupestres, le plus célèbre est celui de Ramsès II à Abou-Simbel.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Dictionnaire de la civilisation égyptienne, Larousse-Bordas, (ISBN 2-03-720330-6)

Voir aussi[modifier | modifier le code]