Sokoto (ville)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sokoto
Sokoto (ville)
marché de Sokoto
Administration
Pays Drapeau du Nigeria Nigeria
État État de Sokoto
Démographie
Population 358 857 hab. (2012)
Géographie
Coordonnées 13° 04′ nord, 5° 15′ est
Divers
Fondation 1809
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Nigeria
Voir sur la carte administrative du Nigeria
City locator 14.svg
Sokoto
Géolocalisation sur la carte : Nigeria
Voir sur la carte topographique du Nigeria
City locator 14.svg
Sokoto
Le palais du Sultan à Sokoto.

Sokoto est une ville du Nigeria située sur un promontoire rocheux à la confluence du Bakoura et du Rima-Maradi formant le Goulbi n'Sokoto ou rivière de Sokoto.

Sa population est estimée en 2006 à 455 000 habitants.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville est située au nord-ouest du Nigéria, à 663 km au nord-ouest d'Abuja par les routes A126 et A2.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville est fondée en 1809 par Ousmane dan Fodio, qui en fait sa capitale[1]. Sokoto capitale de l’Empire de Sokoto, est annexée par les Anglais en 1903.

La ville, siège de l'ancien Califat de Sokoto, est à forte majorité musulmane. Sokoto est devenue un important centre de formation musulman. Le sultan de Sokoto est considéré comme le chef spirituel des musulmans du nord du pays.

Administration[modifier | modifier le code]

L'agglomération s'étend sur deux zones de gouvernement local : Sokoto Nord et Sokoto Sud.

Éducation[modifier | modifier le code]

L'Université Ousmane dan Fodio de Sokoto (en anglais : Usmanu Danfodiyo University, UDUSOK), anciennement Université de Sokoto, est fondée en sur décision du gouvernement fédéral du Nigéria. L'Université d'État de Sokoto (en anglais : Sokoto State University, SSU) est établie depuis .

Transports[modifier | modifier le code]

La localité est desservie par l'Aéroport international Sultan Aboubakar III, situé à 10 km au sud du centre-ville.

Ėconomie[modifier | modifier le code]

La Cement Company of Northern Nigeria exploite une cimenterie à Sokoto, sa production a débuté en 1967.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Seyfeddine Ben Mansour, Zaman France, Un «califat» méconnu : l’empire de Sokoto, 4 juin 2015