Sokoto (ville)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sokoto
Sokoto (ville)
marché de Sokoto
Administration
Pays Drapeau du Nigeria Nigeria
État État de Sokoto
Démographie
Population 358 857 hab. (2012)
Géographie
Coordonnées 13° 04′ nord, 5° 15′ est
Divers
Fondation 1809
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Nigeria
Voir sur la carte administrative du Nigeria
City locator 14.svg
Sokoto
Géolocalisation sur la carte : Nigeria
Voir sur la carte topographique du Nigeria
City locator 14.svg
Sokoto
Le palais du Sultan à Sokoto.

Sokoto est une ville du Nigeria située sur un promontoire rocheux à la confluence du Bakoura et du Rima-Maradi formant le Goulbi n'Sokoto ou rivière de Sokoto.

Sa population est estimée en 2006 à 455 000 habitants.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville est située au nord-ouest du Nigéria, à 663 km au nord-ouest d'Abuja par les routes A126 et A2.

Histoire[modifier | modifier le code]

La ville est fondée en 1809 par Ousmane dan Fodio, qui en fait sa capitale[1]. Sokoto capitale de l’Empire de Sokoto, est annexée par les Anglais en 1903.

La ville, siège de l'ancien Califat de Sokoto, est à forte majorité musulmane. Sokoto est devenue un important centre de formation musulman. Le sultan de Sokoto est considéré comme le chef spirituel des musulmans du nord du pays.

Administration[modifier | modifier le code]

L'agglomération s'étend sur deux zones de gouvernement local : Sokoto Nord et Sokoto Sud.

Éducation[modifier | modifier le code]

L'Université Ousmane dan Fodio de Sokoto (en anglais : Usmanu Danfodiyo University, UDUSOK), anciennement Université de Sokoto, est fondée en septembre 1975 sur décision du gouvernement fédéral du Nigéria. L'Université d'État de Sokoto (en anglais : Sokoto State University, SSU) est établie depuis juillet 2009.

Transports[modifier | modifier le code]

La localité est desservie par l'Aéroport international Sultan Aboubakar III, situé à 10 km au sud du centre-ville.

Ėconomie[modifier | modifier le code]

La Cement Company of Northern Nigeria exploite une cimenterie à Sokoto, sa production a débuté en 1967.

Article connexe[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Seyfeddine Ben Mansour, Zaman France, Un «califat» méconnu : l’empire de Sokoto, 4 juin 2015