Smombie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jeunes smombies qui ne quittent pas des yeux l'écran de leur smartphone et tablette tactile.

Le smombie, mot-valise formé à partir de smartphone et de zombie, désigne un piéton ayant les yeux rivés à son téléphone mobile au point de négliger son environnement immédiat et ne pas appréhender l'attention requise pour sa propre sécurité et celle des autres.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Ce néologisme est apparu dans le cadre de l'initiative intitulée « Le mot des jeunes de l'année » organisée en Allemagne depuis 2008, par les éditions Langenscheidt qui ont élu ce mot-valise mot de l'année 2015. Il est possible que ce mot était utilisé par les jeunes avant 2015 ou soit apparu à l'occasion de cette élection[1].

Risques et prévention[modifier | modifier le code]

Parodie de la Marche du Progrès : depuis le singe jusqu'au smombie.

Selon une étude menée en 2014 par Dekra, dans six capitales européennes, 17 % des piétons de grandes villes auraient un comportement à risque avec leur smartphone : les principales causes de distraction sont l'envoi de SMS pendant qu'ils traversent la route (8 % des piétons), les appels téléphonique (2,6 % des piétons) ou les deux à la fois (1,4 % des piétons). La vigilance amoindrie des smombies serait ainsi à l'origine d'accidents de la route mortels[2].

Ce comportement dangereux incite certains pays comme l'Allemagne, l'Autriche ou l'Australie à installer des feux clignotants intégrés dans la chaussée dans les endroits clés (feux de chaussée (de) au niveau des carrefours, des passages de tramway), des avertisseurs sonores[3] ou en Chine, des voies piétonnes exclusivement réservées aux utilisateurs de portables. Plusieurs villes universitaires américaines font figurer des inscriptions « Look up » (« regardez devant vous ») à proximité d'escaliers et de passages-piétons[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (de) Bernd Matthies, « Jugendwort des Jahres „Smombie“ gibt es nicht - es ist eine Erfindung », sur tagesspiegel.de,
  2. Julie Gallien, « Le smartphone, un danger pour les piétons ? », sur magazine-avantages.fr,
  3. « Des passages piétons protégés pour les "smombies" », sur lesnumeriques.com,
  4. Jean-Michel Normand, « Hors des clous », sur lemonde.fr,

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Céline Cabourg, Boris Manenti, Portables : la face cachée des ados, Flammarion, , 240 p. (lire en ligne)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]