Sladeniaceae

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La famille des Sladéniacées est une famille de plantes dicotylédones qui comprend une ou deux espèces dans un ou deux genres.

Ce sont des arbres, à feuilles alternes, des régions tropicales, originaires d'Asie du Sud-Est pour le genre Sladenia et d'Afrique de l'Est pour le genre Ficalhoa.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom vient du genre Sladenia. Ce genre a été décrit en 1873 par le botaniste bavarois W. Kurz (1834-1878) qui le dédia à Edward Bosc Sladen (en) (1831–1890), officier de l'armée britannique qui a exercé en Inde[1],[2]. Kurz, botaniste de l'expédition dirigée par Sladen, qualifie ce dernier de « chef énergique de l'expédition du Yunan ».

Classification[modifier | modifier le code]

La circonscription de la famille est variable, certains systèmes décrivant la famille comme étant constituée uniquement du genre Sladenia, lequel a été diversement considéré comme un membre des Actinidiaceae, Dilleniaceae, Linaceae, Ternstroemiaceae, Theaceae ou des Pentaphylacaceae.

Les études morphologiques de l'embryon de Sladenia suggèrent qu'il possède des caractéristiques uniques qui méritent de placer le genre dans sa propre famille[3]. Celle-ci, cependant est mal connue et les premières études phylogénétiques ont soulevé des questions contradictoires quant à son emplacement taxonomique[4],[5].

En classification classique de Cronquist (1981) cette famille n'existe pas. Ces deux genres sont situés dans la famille des Théacées et dans l'ordre des Theales.

Si la classification phylogénétique APG (1998) accepte cette famille, la classification phylogénétique APG II (2003) la considère comme optionnelle, ces plantes pouvant être incluses dans les Pentaphylacacées.

Le Angiosperm Phylogeny Website [] accepte trois espèces en deux genres: Ficalhoa, Sladenia.

Liste des genres[modifier | modifier le code]

Selon Angiosperm Phylogeny Website (12 nov. 2015)[6] et NCBI (12 nov. 2015)[7] :

Selon DELTA Angio (12 nov. 2015)[8] :

Liste des espèces[modifier | modifier le code]

Selon NCBI (30 Jun 2010)[9] :

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Sladeniaceae » (voir la liste des auteurs).
  1. W. S. Kurz. On a few new plants from Yunan. Journal of Botany, British and foreign. Vol 40, London, 1873, p.193-196 : lire en ligne
  2. Clarence E. Kobusky. Studies in the theaceae, xxiv the genus sladenia. Journal of the Arnold Arboretum, Harvard University. Vol. 32, No. 4 (october 1951), pp. 403-408 : lire en ligne
  3. L Li, Han-Xing Liang, Hua Peng et Li-Gong Lei, « Sporogenesis and gametogenesis in Sladenia and their systematic implication », Linnean Society of London, vol. 143, no 3,‎ , p. 305–314 (DOI 10.1046/j.1095-8339.2003.00237.x)
  4. Anderberg, A. A., C. Rydin et M. Kallersjo, « Phylogenetic relationships in the order ericales s.l.: Analyses of molecular data from five genes from the plastid and mitochondrial genomes », Botanical Society of America, vol. 89, no 4,‎ , p. 677–687 (PMID 21665668, DOI 10.3732/ajb.89.4.677, lire en ligne, consulté le )
  5. AA Anderberg, KJ Sytsma et J Schönenberger, « Molecular phylogenetics and patterns of floral evolution in the Ericales », University of Chicago Press Journals, vol. 166, no 2,‎ , p. 265–288 (DOI 10.1086/427198)
  6. Angiosperm Phylogeny Website, consulté le 12 nov. 2015
  7. NCBI, consulté le 12 nov. 2015
  8. DELTA Angio, consulté le 12 nov. 2015
  9. NCBI, consulté le 30 Jun 2010

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :