Siège de Jinju (1593)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Ne pas confondre avec Siège de Jinju (1592)
Siège de Jinju (1593)
Description de cette image, également commentée ci-après
Monument mémorial de la victoire de 1592 et des morts de 1593
Informations générales
Date Juillet 1593
Lieu Château de Jinju en Corée
Issue Victoire japonaise
Belligérants
Armée japonaiseArmée coréenne
Commandants
Katō Kiyomasa
Ukita Hideie
Kobayakawa Takakage
Hwang Jin (en)
Kim Cheon-il†
Forces en présence
90 000Au moins 6 000
Pertes
Inconnu60 000 dont des civils

Guerre Imjin

Le second siège de Jinju est une bataille de l'invasion de la Corée menée par le daimyo Toyotomi Hideyoshi en 1593 au château de Jinju. Contrairement au premier siège de Jinju, cette bataille se termine par une victoire des Japonais. Les Coréens défendent le château désespérément avec diverses armes, dont des arcs, des armes de poing, des canons de la classe (hyeonja-chongtong (en)) « noirs », des coups de feu tirés à partir d'explosifs de mortiers, tuant de nombreux soldats japonais et détruisant des tours et des palissades de bambou. Les Coréens résistent pendant dix jours, jusqu'à ce qu'un pan de mur soit ébranlé par les sapeurs japonais cachés dans un panier blindé appelé « panier écaille de tortue », à l'origine du festival Uwajima Ushi-oni (en). La forteresse est finalement prise et le commandant de la garnison, Hwang Jin (en), tous ses défenseurs et des civils sont tués.

Source de la traduction[modifier | modifier le code]