Shanshan Feng

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Shanshan Feng
2009 LPGA Championship - Shanshan Feng (1).jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (30 ans)
CantonVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom dans la langue maternelle
冯珊珊Voir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Taille
1,72 mVoir et modifier les données sur Wikidata
Masse
85 kgVoir et modifier les données sur Wikidata

Shanshan Feng, née le 5 août 1989 à Canton (Chine), est une golfeuse professionnelle chinoise. Première joueuse chinoise à jouer dans la Ladies Professional Golf Association en 2008, elle a remporté neuf tournois sur le circuit dont le LPGA Championship en 2012, un tournoi majeur. Première athlète chinoise à remporter un tournoi majeur, elle est également médaillée de bronze aux Jeux olympiques d'été de 2016 à Rio de Janeiro.

Carrière[modifier | modifier le code]

Un homme et une femme se tenant côte à côte.
Gary Gilchrist et Shanshan Feng à l'entraînement en 2013.

Shanshan Feng commence à jouer au golf avec son père, qui travaille à la direction des sports chinoise, à l'âge de 10 ans[1]. Après les cours, elle s'entraîne tous les soirs deux heures et se déplace sur les parcours locaux tous les week-ends[1]. En 2004, elle remporte le China Junior Championship et le China Junior Open[1]. Elle remporte trois saisons de suite le China Amateur[1]. Lycéenne, elle est repérée par un agent lors d'un tournoi en Chine[1]. Peu de temps après, elle rencontre l'entraîneur Gary Gilchrist qui est impressionné par son jeu[1]. Ce dernier l'invite dans son académie de golf à Hilton Head en Caroline du Sud à la fin de l'année 2007, lui proposant une bourse universitaire[1]. Sans savoir parler couramment anglais, Feng quitte son foyer familial pour s'installer aux États-Unis dans l'espoir de devenir golfeuse professionnelle[1]. Six mois après son arrivée en Amérique, elle tente de se qualifier pour jouer sur le LPGA[1]. En décembre 2008, elle devient la première joueuse chinoise à obtenir sa carte pour jouer dans le LPGA[1]. Dans sa deuxième saison dans le circuit professionnel le plus réputé du golf féminine, elle manque neuf fois le cut, en difficulté au niveau du rythme de son geste[1].

La saison 2012 est celle de tous les succès pour Feng. En mars, elle devient la première joueuse chinoise à remporter un tournoi sur le Ladies European Tour puis la première à remporter un tournoi sur le LPGA après son succès lors du tournoi majeur du LPGA Championship[2],[3]. Ce succès lui vaut un nouveau statut de vedette dans son pays natal[4].

Meilleure golfeuse chinoise, Shanshan Feng est qualifiée pour le tournoi de golf aux Jeux olympiques d'été de 2016[5]. Elle y remporte la médaille de bronze[6]. Feng apporte la première médaillé de l'histoire du golf chinois[1]. Ce succès lui permet de développer son sport en Chine, notamment par une rencontre avec le Président Xi Jinping et la création d'une académie de golf à Guangzhou[1].

En novembre 2017, Shanshan Feng obtient la première place du classement mondial. Première golfeuse chinoise à être no 1 mondiale après ses victoires au Japan Classic[7]. puis au Blue Bay, l'athlète de 28 ans déclare sa fierté de réaliser cet accomplissement[8],[9],[10].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d e f g h i j k l et m (en) Charlotte Gibson, « China's Shanshan Feng does things her way », sur espn.com, (consulté le 4 octobre 2018).
  2. (en) « Feng China's First Major Golf Champion », sur ladieseuropeantour.com, (consulté le 4 octobre 2018).
  3. (en) Mechelle Voepel, « Shanshan Feng becomes first winner from China », sur espn.com, (consulté le 4 octobre 2018).
  4. (en) Mechelle Voepel, « Shanshan Feng's game is on the rise », sur espn.com, (consulté le 4 octobre 2018).
  5. (en) Sudipto Ganguly, « China’s top female golfer Shanshan Feng set to compete at the Rio Olympic Games despite concerns over the Zika viruss », sur dailymail.co.uk, (consulté le 4 octobre 2018).
  6. (en) Kevin Maguire, « Implications of Feng's bronze medal in golf may be far-reaching », sur espn.com, (consulté le 4 octobre 2018).
  7. (en) AP, « Defending champion Shanshan Feng fires 68 to win Japan Classic », USA Today, (consulté le 4 octobre 2018).
  8. (en) « Shanshan Feng to be first Chinese world number one golfer », sur bbc.com, (consulté le 4 octobre 2018).
  9. (en) Associated Press, « Shanshan Feng wins Blue Bay LPGA by 1 shot », sur espn.com, (consulté le 4 octobre 2018).
  10. (en) Keely Levins, « Shanshan Feng's celebration for becoming the world's No. 1 golfer wasn't glamorous, but it was delicious », sur golfdigest.com, (consulté le 4 octobre 2018).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :