Sergueï Nakariakov

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Sergei Nakariakov
Nom de naissance Sergei Mikhaïlovitch Nakariakov
Naissance
Activité principale Soliste
Genre musical Musique classique
Instruments Trompette
Années actives Depuis 1992
Labels Teldec Classics International

Sergei Mikhaïlovitch Nakariakov (en russe : Сергей Михайлович Накаряков; né le , à Gorki) est un trompettiste russe, formé à l'école française, surnommé « le Paganini de la trompette » pour sa virtuosité technique et « le Caruso de la trompette »[1] pour son lyrisme. Enfant prodige, il donne son premier concert à dix ans, en jouant le concerto d'Arutunian. Il vit depuis en France, et s'illustre dans l'interprétation de concertos composés originellement pour des instruments autres que la trompette.

Enregistrements[modifier | modifier le code]

  • Trumpet works, 1992 ;
  • Trumpet concertos, 1993 ;
  • Carmen Fantasie, 1994 ;
  • Baroque Trumpet Concertos, 1996 ;
  • Elegie, 1997 ;
  • No Limit, 2000 ;
  • From Moscow with Love, 2001 ;
  • Echoes from the Past, 2002.
  • Schumann : Fantasiestücke opus 73 (avec Martha Argerich), 2006
  • Widmung, 2012 ;


La Collection Sergei Nakariakov est éditée aux Éditions Marc Reift. Elle comprend 62 titres pour différentes formations : trompette solo ou bugle solo, et orchestre symphonique, orchestre à cordes ou piano. [1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]