San Antonio del Sur

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
San Antonio del Sur
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Géographie
Pays
Subdivision
Subdivision
Municipalité
Superficie
584,2 km2
Altitude
5
Coordonnées
San Antonio del Sur (Cuban municipal map).png
Démographie
Population
26 509 hab.
Densité
45,4 hab./km2
Fonctionnement
Statut
4

San Antonio del Sur (San Antonio du Sud en français) est une ville et une municipalité de la province de Guantanamo, à Cuba.

Géographie[modifier | modifier le code]

Située sur la côte sud-est de l'île, cette municipalité, d'une superficie de 584,22 km2, a pour voisines au nord les municipalités de Baracoa et de Yateras, à l'ouest Caimanera et Manuel Tames, à l'est par Imías et au sud s'étend la mer des Caraïbes.

Elle est constituée d'un territoire montagneux à plus de 88 %, qui n'offre pas de grandes possibilités d'exploitation économique ; son climat est chaud et sans différenciation saisonnière marquée durant l'année, excepté dans la montagne du Purial (portion nord de la commune) où l'on enregistre les plus basses températures et les plus importantes précipitations.

Le sud de la commune est appelé Petit désert de Baitiquirí, zone la plus aride du Cuba. Il est situé dans la bande côtière de la commune, composé d'un massif montagneux exposé au vent du nord et possède des caractéristiques particulières, non seulement écologiques, paysagées, archéologiques, mais aussi de par ses conditions extrêmes : on y enregistre les précipitations les plus faibles du pays.

Les paysages constituent une des richesses de ce territoire, de par son panorama constitué principalement de terrasses marines.

Histoire[modifier | modifier le code]

La municipalité compte plus de 27 000 habitants répartis inégalement dans 6 conseils populaires. San Antonio du Sud est le berceau d'une nombreuse population aborigène et d'Espagnols depuis le début de la colonisation en 1492. Le nom de San Antonio lui vient du Saint de l'Église catholique romaine qui est très enraciné dans les traditions des noms espagnols. Des recherches effectuées avec des autochtones, ont cependant déterminé qu'à l'origine ce nom n'était pas très répandu sur ce territoire.

À partir du XIXe siècle, la localité devint un centre d'activités économiques et commerciales, les paysans de la montagne venant vendre leurs produits à San Antonio du Sud, ainsi nommé pour la distinguer de San Antonio Redó.

Source[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :