Saburō Shiroyama

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Saburo Shiyoyama
Shiroyama Saburo.jpg
Saburō Shiroyama en 1961.
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
ChigasakiVoir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Distinctions
Prix Yoshikawa (d) ()
Prix Kan-Kikuchi ()Voir et modifier les données sur Wikidata

Saburō Shiroyama (城 山 三郎 ; né en 1927 et mort en 2007) est un romancier japonais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Shiroyama est né dans la préfecture d'Aichi et a étudié l'économie à l'université Hitotsubashi. Il a ensuite enseigné l'économie à l'Université Nagoya Gakuin.

Shiroyama a suivi une formation de pilote pour la marine japonaise, mais n'a jamais été soldat. Il commence sa carrière d'écrivain après la fin de la seconde guerre mondiale[1],[2].

Une grande partie de ses travaux concernent les shoshamen, les cadres dirigeants de l'industrie qui ont une place considérable dans la culture d'entreprise japonaise. Il est connu pour avoir utilisé de vraies personnes, telles que Sahashi Shigeru, comme base pour ses personnages. Il essayait toujours d'éviter de rencontrer ou d'interviewer ceux sur lesquels il se basait[1].

En 1957, il remporte le prix Bungakukai des Jeunes auteurs pour Exportation ( Yushutsu ), qui établit le roman économique (keizai shosetsu) comme une forme littéraire mainstream au Japon[3]. Il a également remporté le prix Naoki pour Sōkaiya Kinjō en 1958.

Œuvres majeures[modifier | modifier le code]

Les œuvres les plus remarquables de Shiyoyama incluent[4] :

  • Export (1957)
  • Fabriqué au Japon (1959)
  • Réduction des prix (1969)

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) Tamae K. Prindle, Made in Japan and Other Japanese 'Business Novels', M.E. Sharpe, , 12– p. (ISBN 978-0-87332-772-5, lire en ligne)
  2. (en) Shinya Arai, Shoshaman: A Tale of Corporate Japan, University of California Press, , viii-ix p. (ISBN 978-0-520-91051-5, lire en ligne)
  3. (en) White, « The Japanese Business Novel: A Resource for Giving Finance an International Flavour », University of Maryland (consulté le 17 avril 2015)
  4. (en) Sera, « Is business war in Japan?: War metaphors in Michael Crichton's Rising Sun », University of Hyogo (consulté le 17 avril 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]