Séthiherkhépeshef (fils de Ramsès III)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Séthiherkhépeshef.

Séthiherkhépeshef
Nom en hiéroglyphe
C7M17M17D2
Z1s
F23
f
A52
Transcription Stj ḥr ḫpš.f
Famille
Père Ramsès III
Fratrie Amonherkhépeshef
Parêherounemef
Ramsès IV
Montouherkhépeshef
Khâemouaset
Ramsès VI
Ramsès VIII
Pentaour
Sépulture
Nom Tombe QV43
Type Hypogée
Emplacement Vallée des reines

Séthiherkhépeshef, est un prince égyptien, qui a vécu pendant la XXe dynastie. Il était le fils de Ramsès III et d'une de ses épouses secondaires, restée anonyme.

Généalogie[modifier | modifier le code]

Fils de Ramsès III, Séthiherkhépeshef est né avant l'accession au trône de son père. Il est le troisième prince à être désigné héritier en titre du trône d'Horus, après la mort de ses frères aînés, Amonherkhépeshef et Parêherounemef.

Séthiherkhépeshef accompagne son père dans ses campagnes militaires, notamment lors du conflit avec les Peuples de la mer qui tentent d'envahir le pays en l'an 5 du règne de Ramsès III. Parmi les titres qu'il reçoit à cette occasoin on relèvera notamment celui de premier conducteur de char de sa Majesté[1].

Il ne survit pas à son père, toute trace du prince disparaissant après l'an 12, et cède la place en qualité de prince héritier à ses autres frères[2]. Séthiherkhépeshef est le seul prince ne figurant pas dans la liste des enfants royaux gravée dans le temple des millions d'années de Ramsès III à Médinet Habou.

Sépulture[modifier | modifier le code]

En tant que prince royal et héritier du roi, Séthiherkhépeshef a eu le privilège de se faire aménager une sépulture dans la vallée des reines sur la rive occidentale du Nil à Thèbes (Égypte). Cette tombe fait partie d'une série de sépultures que le roi a fait aménager pour les enfants qu'il a eu de ses épouses.

Celles des princes, réalisées sur un plan unique et standardisé, font partie des tombeaux les mieux conservés de la vallée des reines. Leurs murs sont couverts de fresques représentant le roi accompagné du défunt, souvent représenté avec les insignes de l'enfance, faisant des offrandes aux dieux.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Cf. P. Grandet, p. 170
  2. Cf. Ibidem, p. 62-63

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Pierre Grandet, Ramsès III Histoire d'un règne, Paris, Pygmalion,