São Bernardo (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

São Bernardo est un film brésilien de Leon Hirszman, adapté du roman de Graciliano Ramos et sorti en 1972.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Jeune, Paulo Honorio provoque une rixe amoureuse criminelle et écope d'un peu plus de trois ans de prison. Là, il apprend à lire et écrire. Très ambitieux, il travaille durement et se lance dans le commerce du coton. Il devient riche et rachète la ferme São Bernardo dans l'état d'Alagoas (province du Nordeste, au Brésil). Devenu un puissant propriétaire terrien, Paulo Honorio épouse une institutrice, Madalena, qu'il traite comme une servante. Ses employés ne sont guère mieux lotis. Avant qu'il ne commence à mesurer l'étendue de sa solitude, son épouse meurt des suites d'une grossesse difficile.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Commentaire[modifier | modifier le code]

  • São Bernardo est l'essai d'autoanalyse d'un homme qui, à force de persévérance et de dureté, a obtenu ce qu'il recherchait : la puissance et la richesse. Mais, cette confidence fait aussi la part de ce qui a été perdu. L'originalité du film « est de réussir une œuvre introspective et un aperçu nuancé des conditions sociales du Nordeste. Posé, distancié, São Bernardo allie une rigueur quasi brechtienne à l'expression d'une passion toute charnelle. »[1]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Paulo Antonio Paranagua in : Dictionnaire du cinéma mondial, Éditions Larousse.