Rue du Miroir (Strasbourg)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rue du Miroir
Image illustrative de l’article Rue du Miroir (Strasbourg)
La rue du Miroir en direction de la rue des Serruriers.
Situation
Coordonnées 48° 34′ 53″ nord, 7° 44′ 51″ est
Pays Drapeau de la France France
Subdivision administrative Grand Est
Ville Strasbourg
Début rue Gutenberg
Fin rue des Serruriers

La rue du Miroir (en alsacien : Spiejelgässel) est une voie de Strasbourg rattachée administrativement au quartier Gare - Kléber. C'est une petite rue transversale orientée nord-sud, qui va de la rue Gutenberg au no 29 de la rue des Serruriers[1] et se prolonge par la rue de la Lanterne[2].

Histoire et toponymie[modifier | modifier le code]

Plaque bilingue, en français et en alsacien.

Au fil des siècles, la rue porte successivement différents noms, en allemand ou en français : Spiegelgesselin (1377), rue de Haxo (1794), rue du Miroir (1817), Spiegel-Gässlein (1817), Spiegelgasse (1872), rue du Miroir (1920), Spiegelgasse (1940), rue du Miroir (1945[1]).

Des plaques de rues bilingues, à la fois en français et en alsacien, ont été mises en place par la municipalité à partir de 1995[3]. C'est le cas du Spiejelgässel.

Bâtiments remarquables[modifier | modifier le code]

no 1
Même si la façade de prestige de l'ancien hôtel de la Tribu des Marchands (ou Poêle du Miroir) donne sur la rue des Serruriers (no 29) et qu'une autre façade latérale s'ouvre dans la rue Gutenberg (no 18), la rue du Miroir, qui doit son nom à la corporation, possède également une façade qui occupe presque toute la longueur de la rue (no 1).
La construction de l'immeuble s'est faite en plusieurs étapes. Les façades de la rue Gutenberg et de celle du Miroir ont été conçues en 1782 par Pierre-Michel d'Ixnard, puis construites par le maître-maçon Jean-Louis Muller[4].
Plusieurs éléments de cet ensemble font l'objet d'un classement au titre des monuments historiques depuis 1984[5].
no 2
La maison d'artisans Zum Feigenbaum (« Au Figuier ») est longtemps, avec le no 4, la seule à ne s'ouvrir que sur la rue du Miroir. Elle appartient à des relieurs depuis le milieu du XVIIIe siècle jusqu'au début du XXe siècle. En 1749, on construit le no 31 de la rue des Serruriers, qui possède une façade sur la rue du Miroir. À cette occasion, le no 2 perd son pignon latéral[6].
Cette maison est détruite en 1944, mais son propriétaire n'est pas autorisé à la reconstruire. Le terrain est occupé par une nouvelle bâtisse, annexe du no 31 de la rue des Serruriers, légèrement en retrait de l’ancien alignement[6].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Maurice Moszberger (dir.), « Miroir (rue du) », in Dictionnaire historique des rues de Strasbourg, Le Verger, Barr, 2012 (nouvelle éd. révisée), p. 82
  2. « Miroir (rue du) : Spiegelgässel » (Maisons de Strasbourg. Étude historique sur les maisons de Strasbourg entre le XVIe et le XXe siècle)
  3. « L'alsacien a droit de rue à Strasbourg », Libération, 31 mars 1995, [lire en ligne]
  4. « Ancien hôtel de la tribu des marchands ou poêle du Miroir (Strasbourg) », ArchiWiki [1]
  5. « Hôtel de la Tribu des Marchands », notice no PA00085187, base Mérimée, ministère français de la Culture
  6. a et b « 2, rue du Miroir » (Maisons de Strasbourg. Étude historique sur les maisons de Strasbourg entre le XVIe et le XXe siècle [2]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Maurice Moszberger (dir.), « Miroir (rue du) », in Dictionnaire historique des rues de Strasbourg, Le Verger, Barr, 2012 (nouvelle éd. révisée), p. 82 (ISBN 9782845741393)
  • (de) Adolphe Seyboth, « Spiegelgasse. Rue du Miroir », in Das alte Strassburg, vom 13. Jahrhundert bis zum Jahre 1870 ; geschichtliche Topographie nach den Urkunden und Chroniken, Strasbourg, 1890, p. 109
  • Adolphe Seyboth, Strasbourg historique et pittoresque depuis son origine jusqu'en 1870, L'Imprimerie alsacienne, 1894, p. 453, 487

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]