Rue des Déportés (Laval)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Rue des Déportés.

Rue des Déportés
Image illustrative de l’article Rue des Déportés (Laval)
La rue et la verrière de l'ancien grand magasin « À la Ménagère »
Situation
Coordonnées 48° 04′ 11″ nord, 0° 46′ 22″ ouest
Pays Drapeau de la France France
Région Pays de la Loire
Ville Laval
Début Place de la Trémoille
Fin Place du 11-Novembre
Morphologie
Type Rue

Géolocalisation sur la carte : Mayenne

(Voir situation sur carte : Mayenne)
Rue des Déportés

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Rue des Déportés

Géolocalisation sur la carte : Laval

(Voir situation sur carte : Laval)
Rue des Déportés

La rue des Déportés, anciennement « rue de l'Hôtel-de-Ville », est une rue du centre-ville de Laval, en France.

Situation et accès[modifier | modifier le code]

Elle relie la place de la Trémoille à la place du 11-Novembre, reliant ainsi le Vieux Laval médiéval au centre-ville aéré du XIXe siècle.

Origine du nom[modifier | modifier le code]

Historique[modifier | modifier le code]

La rue des Déportés est percée en 1859 dans le tissu urbain médiéval afin de relier directement la ville haute à la place du 11-Novembre, alors « place de la Mairie », sur laquelle se trouve l'hôtel de ville. Cette place, récemment créée, est alors devenue le nouveau centre névralgique de la ville, au détriment des rues étroites massées autour du château. Le percement de la rue entraîne la disparition de nombreuses maisons ainsi que de la rue du Mortier.

Bâtiments remarquables et lieux de mémoire[modifier | modifier le code]

Notes, sources et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]