Robert Carey

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Robert Carey
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 61 ans)
JerseyVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Allégeance
Formation
Elizabeth College (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activité
MilitaireVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Arme
Grade militaire
Conflit
Distinction

Robert Carey, né le à Castel (Guernesey) et mort le à Jersey, est un officier britannique.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il sert comme lieutenant en Afghanistan (1841-1842). Capitaine en Crimée (1847-1854), major (1856), lieutenant-colonel (1859) puis brigadier-général (1860), il rejoint l'Australie en 1860 et, de 1860 à 1866 prend part aux guerres contre les Maoris. Il assiège ainsi en 1864 la forteresse d'Orakan mais les Maoris réussissent à lui échapper en fuyant par les marais[1].

Nommé major-général en 1866, il travaille ensuite de 1870 à 1882 comme juge-avocat à Headquarters où il finit sa vie.

Jules Verne le mentionne dans son roman Les Enfants du capitaine Grant (partie 3, chapitre VIII) lorsqu'il évoque les luttes contre les Maoris[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. George William Rusden, History of New Zealand, vol. 2, 1895, p. ix
  2. Alexandre Tarrieu, Dictionnaire des personnes citées par Jules Verne, vol. 1 : A-E, éditions Paganel, 2019, p. 167

Liens externes[modifier | modifier le code]