Riad Beyrouti

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Riad Beyrouti
Riad Beyrouti.jpg

Riad Beyrouti en 2006

Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (72 ans)
DamasVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Site web

Riad Beyrouti (en arabe : ریاض بیروتي) est un artiste peintre syrien né le à Damas. Il est installé en Normandie depuis 1969.

Biographie[modifier | modifier le code]

Riad Beyrouti obtient son diplôme des Beaux Arts, section sculpture, avec mention honorable à Damas. Il se rend en France en 1969 et étudie aux Beaux-arts de Paris. Il y obtient son diplôme en section sculpture, section dont le sculpteur César était responsable à l'époque.

Installé à Caen, il expose régulièrement dans des galeries caennaises et honfleuraises.

Président de la Société des artistes bas-normands, il organise en 1997 une exposition au Sépulcre de Caen, où il déclare :

« Ce salon se veut une vitrine de l'élite des artistes de notre région. Il est ouvert à toute ligne et démarche créative. Seule prime la qualité[1]. »

Président de l'association Art 20.21, il organise en 1999 au Greniers à sel de Honfleur une exposition internationale innovante, invitant des artistes qui « offrent, à travers leurs œuvres, une ouverture vers le devenir de l'art[2]. » Cette expérience concluante sera réitérée l'année suivante, permettant aux artistes contemporains invités d'être plébiscités par le public[3]. Chargée d'oppositions et de contrastes[4], l'œuvre de Riad Beyrouti est représentative d'un univers partagé entre imaginaire et histoire[5]. Nombre de ses tableaux rendent également hommage à la grâce des formes féminines, l'artiste se déclarant « fasciné par les femmes, toutes les femmes[6]. »

Œuvre[modifier | modifier le code]

Sculpture[modifier | modifier le code]

  • Platon, 1968
  • L'homme et le temps, 1968

Peinture[modifier | modifier le code]

  • Encres sur papier
  • Huiles sur toile

Cote[modifier | modifier le code]

Une encre sur papier (54×58 cm) a été acquise par le Fonds régional d'art contemporain Basse-Normandie le 24 février 1984 pour la somme de 7 200 F[7].

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Salon des artistes bas-normands au Sépulcre, Ouest-France, samedi 22 novembre 1997
  2. L'art vivant à l'appréciation du public, Ouest-France, jeudi 11 mars 1999
  3. Vernissage triomphal de l'expo Art 20.21, Ouest-France, lundi 10 avril 2000
  4. Expositions, Ouest-France, samedi 9 septembre 1995
  5. Les « civilisations » de Riad Beyrouti, Ouest-France, dimanche 24 mars 2002
  6. Un regard sur les femmes, Ouest-France, mardi 21 mars 2006
  7. Site du FRAC de Basse-Normandie