Rhithrogena

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant les insectes
Cet article est une ébauche concernant les insectes.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations du projet Entomologie.

Rhithrogena est un genre d'éphémères, des insectes de la famille des Heptageniidae.

Les espcèces de ce genre sont en régression[1] notamment à cause de la pollution lumineuse et de leur grande sensibilité à la pollution par la lumière polarisée (« Polarotaxie ») qui les attire sous les lampadaires et sur le macadam éclairé par des luminaires[1] ou sur des bâches plastiques noires[1] où ces insectes peuvent pondre, au lieu de pondre dans l'eau, ce qui constitue un piège écologique[1] et probablement un puits écologique[1].

Liste d'espèces[modifier | modifier le code]

Selon ITIS:

En Europe[modifier | modifier le code]

Le genre Rhitrogena comporte en Europe [réf. souhaitée] :

  • Rhithrogena germanica (Eaton, 1885)
    • = Rhithrogena haaruppi (Esben-Petersen, 1909)
    • = Rhithrogena ussingi (Esben-Petersen, 1910)
  • Rhithrogena semicolorata (Curtis, 1834)
    • = Rhithrogena semitincta (Pictet, 1845)
    • = Rhithrogena vulpecula (Klapalek, 1905)
    • = Rhithrogena grisoculata (Bogoescu, 1958)
  • Rhithrogena savoiensis (Alba Tercedor & Sowa, 1987)
    • = Rhithrogena aurantiaca sensu (Eaton, 1885)
    • = Rhithrogena diaphana sensu (Puthz, 1978)
  • Rhithrogena allobrogica (Sowa & Degrange, 1987)
    • = Rhithrogena intermedia (Metzler, Tomka & Zurwerra, 1987)
  • Rhithrogena alpestris (Eaton, 1885)
    • = Rhithrogena brenneriana (Klapalek, 1905)
    • = Rhithrogena alpicola (Navas, 1935)
  • Rhithrogena carpatoalpina (Klonowska, 1987)
    • = Rhithrogena ferruginea sensu (Sowa, 1971)
  • Rhithrogena colmarsensis (Sowa, 1984)
  • Rhithrogena degrangei (Sowa, 1969)
  • Rhithrogena delphinensis (Sowa & Degrange, 1987)
  • Rhithrogena diensis (Sowa & Degrange, 1987)
  • Rhithrogena dorieri (Sowa, 1971)
  • Rhithrogena eatoni (Esben-Petersen, 1912)
  • Rhithrogena fonticola (Sowa & Degrange, 1987)
  • Rhithrogena gratianopolitana (Sowa, Degrange & Sartori, 1986)
  • Rhithrogena hybrida (Eaton, 1885)
  • Rhithrogena insularis (Esben-Petersen, 1913)
  • Rhithrogena allobrogica
  • Rhithrogena kimminsi (Thomas, 1970)
  • Rhithrogena landai (Sowa & Soldan, 1984)
  • Rhithrogena loyolaea (Navas, 1922)
  • Rhithrogena nivata (Eaton, 1871)
  • Rhithrogena picteti (Sowa, 1971)
    • = Rhithrogena iridina picteti sensu (Puthz, 1971)
  • Rhithrogena puthzi (Sowa, 1984)
  • Rhithrogena puytoraci (Sowa & Degrange, 1987)
    • = Rhithrogena ferruginea sensu (Sowa, 1971)
  • Rhithrogena strenua (Thomas, 1982)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références taxonomiques[modifier | modifier le code]

Autres références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d et e G Kriska, G Horváth et S. Andrikovics  ; Why do mayflies lay their eggs en masse on dry asphalt roads ? Water-imiatting polarized light refelcted from asphalt attracts ephemeroptera; The Journal of Experimental Biology 201, 2273–2286 (1998), en ligne : 1998/07/14 ; Article complet, en PDF, en anglais