Rapport Hite

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le rapport Hite est une étude sur la sexualité humaine publiée en 1976 par la sexologue Shere Hite sur la base d'une étude statistique de grande ampleur menée de façon anonyme auprès des femmes américaines (et des hommes par la suite). Ce livre a fait scandale par ses conclusions très éloignées des représentations contemporaines concernant les pratiques sexuelles et leur fréquence dans la population.

Contexte de l'étude[modifier | modifier le code]

Cette étude a été menée aux États-Unis en 1976, c'est-à-dire quelques années après le début de la révolution sexuelle. Cependant la société est encore très puritaine. De nombreuses idées fausses, qui seront battues en brèche par ce rapport, servent de fondements aux structures sexuelles et sociales du couple.

Pratiques illicites[modifier | modifier le code]

Parmi les pratiques étudiées, beaucoup étaient illégales dans tous ou certains états.

Représentations de la sexualité antérieures au rapport[modifier | modifier le code]

Méthodologie employée[modifier | modifier le code]

Enquête[modifier | modifier le code]

Établissement des statistiques[modifier | modifier le code]

Biais induits par la méthode[modifier | modifier le code]

Conclusions les plus notables[modifier | modifier le code]

Les thèmes abordés sont la masturbation et ce qu'en pensent les femmes, l'orgasme et son importance, le vécu du coït, la stimulation clitoridienne et ses pratiques associées, le saphisme, l'esclavage sexuel, la révolution sexuelle, la sexualité de la femme âgée.[1]

Réception du rapport[modifier | modifier le code]

Le rapport a suscité des réactions très diverses.[2]

De nombreux détracteurs[modifier | modifier le code]

Réception dans les milieux féministes et pro-sexe[modifier | modifier le code]

Réception dans la communauté scientifique[modifier | modifier le code]

Impact social[modifier | modifier le code]

Les différents rapports Hite[modifier | modifier le code]

Hite a publié plusieurs études sur la sexualité. Le terme rapport Hite fait en principe référence à l'ouvrage de 1976, mais certains de ses autres travaux sont également cités comme faisant partie du rapport Hite. Les publications qui forment le rapport Hite au sens large

Références[modifier | modifier le code]

  1. L'aide-mémoire de psycho-sexologie, Joëlle Mignot, Patrick Blachère, Audrey Gorin, Cyril Tarquino, éditions Dunod
  2. Julie Bouchard entretien avec Shere Hite