Raisonnement contre-factuel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le raisonnement contre-factuel est un type particulier de raisonnement. Il consiste à modifier de façon mentale (et fictive) l'issue d'un évènement en modifiant l'une de ses causes.

Exemple : « Si James Dean avait pris le train le jour de son accident de voiture, il ne serait pas mort ».

Ces mécanismes dépendent d'un certain nombre des paramètres qui influent sur le raisonnement contre-factuel. Ainsi, il a été montré que les gens annulent plus volontiers :

  • un acte inhabituel plutôt qu'un acte habituel (« si seulement il n'avait pas pris ce chemin qu'il ne prend jamais »)
  • un acte temporellement proche de l'acte final (le dernier feu rouge avant l'accident plutôt que le premier)
  • un acte maîtrisé plutôt que contraint (promenade volontaire plutôt qu'embouteillages dus au trafic)
  • l'action plutôt que l'inaction.