Réveil olfactif

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Le réveil olfactif est un appareil permettant de réveiller ses usagers grâce à la diffusion d'un parfum ou d'une odeur particulière.

Principe[modifier | modifier le code]

Le réveil olfactif suit le même principe qu'un réveil ordinaire : réveiller au moyen d'un stimulus extérieur. En l'occurrence, le stimulus externe est un parfum ou une odeur[1]. Ce principe est aussi à la base des travaux de chercheurs de l'Université de médecine de Shiga au Japon sur la densité idéale de wasabi nécessaire pour réveiller un être humain en cas d'incendie (ou quelle que soit l'urgence), en vue de réaliser un avertisseur à base de wasabi[2] pour les personnes atteintes de surdité[3].

Historique[modifier | modifier le code]

En 2011, les chercheurs de Shiga ont été récompensés par le prix Ig Nobel de chimie pour leurs travaux sur l'alarme à base de wasabi[3].

En 2014, Guillaume Rolland met au point un prototype de réveil olfactif, permettant de réveiller ses usagers à une heure programmée[4],[5]. Il le soumet au magazine Science et Vie Junior afin de participer à Innovez, le concours des jeunes inventeurs. En 2014, il est l'un des 15 projets innovants sélectionnés par Google au Google Science Fair (en) et le premier Français[6],[7]. En 2015, il participe au Concours Lépine national où son invention reçoit la médaille d'or du prix Léonard de Vinci[8]. Il prend ensuite part au concours Lépine européen où il obtient une nouvelle fois la médaille d'or et, le prix européen d'innovation[9] et le prix WIPO "Best Invention"[10].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Sensorwake olfactory alarm clock | Innovation Partner », sur www.givaudan.com (consulté le 17 octobre 2018)
  2. (en) « Fire alarm for waking deaf people by nasal irritation with synthesized wasabi », sur National Museums Scotland (consulté le 6 février 2018).
  3. a et b « Improbable Research », sur www.improbable.com (consulté le 6 février 2018).
  4. « Guillaume Rolland, l'entrepreneur qui a du nez », La Tribune,‎ (lire en ligne)
  5. « An 18 year old just invented an alarm clock that wakes you up to the smell of 'money' or 'croissants' », sur Business Insider France (consulté le 21 octobre 2018)
  6. « Avec son réveil olfactif, un jeune Français séduit Google », La Tribune,‎ (lire en ligne)
  7. « Guillaume Rolland, Google par le bout du nez », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne)
  8. Frantz Trouvé, « Nantes Métropole - Le parfum de la réussite - Enseignement et recherche », sur www.nantesmetropole.fr (consulté le 17 octobre 2018)
  9. « Guillaume Rolland primé au concours Lépine », sur utc.fr, (consulté le 26 octobre 2016)
  10. CAP'TRONIC, « Sensorwake remporte un CES Innovation Award 2017 - Captronic », sur www.captronic.fr (consulté le 17 octobre 2018)