Réseau mobile terrestre public

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Structure simplifiée d'un réseau GSM (sans GPRS)

Un réseau mobile terrestre public (en anglais Public Land Mobile Network ou PLMN), également appelé réseau public terrestre, est un réseau de télécommunications qui permet aux utilisateurs autorisés d'accéder à différents services (téléphonie, messagerie, transmissions de données, diffusions de contenus audiovisuels…) en situation de mobilité à partir de terminaux portatifs. Selon le pays et l'opérateur, il peut reposer sur différentes architectures normalisées, comme GSM, CDMA et UMTS notamment.

Dans la plupart des pays, il existe aujourd'hui plusieurs réseaux mobiles terrestres publics qui sont exploités par des opérateurs différents. Ils sont très souvent interconnectés entre eux, ce qui permet d'établir des communications entre terminaux enregistrés sur des réseaux mobiles différents. Ils sont également interconnectés avec le réseau téléphonique commuté (RTC ou « réseau fixe »), ce qui permet d'établir des communications entre terminaux mobiles et terminaux fixes.

Architecture[modifier | modifier le code]

Un PLMN est constitué de 3 parties distinctes.

Équipements spécifiques au GPRS[modifier | modifier le code]

Le SGSN (Serving GPRS Support Node) est une passerelle permettant l'acheminement des données dans les réseaux mobiles GPRS, EDGE et UMTS.

Il gère l'interface avec le réseau de paquets externe (e.g. IP) via une autre passerelle, le GGSN (Gateway GPRS Support Node) pour les appels sortants (chaque GGSN est identifié par l'Acces Point Name fourni dans la demande d'activation du mobile) et vers la station mobile pour les appels entrants. Il maintient les informations identifiant l'abonné et les services utilisés. Il contrôle la localisation du mobile sur une « Routing Area ».

Le GGSN (Gateway GPRS Support Node) est une passerelle d’interconnexion entre le réseau paquet mobile (GPRS ou UMTS) et les réseaux IP externes.

Le GGSN transmet le trafic au SGSN actif pour la station mobile (MS) associée à l'adresse du protocole (l'adresse IP par exemple). La structure de données permettant la session entre le SGSN et le GGSN est appelée Contexte PDP. Une MS peut avoir plusieurs contextes PDP actifs simultanément ou aucun. Le GGSN permet ainsi la mobilité en assurant la transmission des paquets de données vers la MS.

Le GGSN a les fonctions principales suivantes :

  1. il contient des informations de routage (traduction de l’APN représentant le réseau externe à atteindre en adresse IP) ;
  2. il gère la session (le contexte PDP qui contient les informations de QoS (Qualité de Service), login (identifiant) et password (mot de passe) de l'utilisateur) ;
  3. il collecte des données de trafic pour la facturation ;
  4. il fait fonction de pare-feu ;
  5. il est relié au SGSN via une dorsale GPRS.
  6. il sert de passerelle vers le réseau Internet.

Interfaces[modifier | modifier le code]

Dans le BSS[modifier | modifier le code]

  • Mobile - BTS : voix hertzienne (canal voix à 13 kbit/s)
  • BTS - BSC : Interface Abis (liaisons MIC à 2 Mbit/s (E1) ou liens Ethernet (Abis over IP))
  • BSC - Trau : Interface Ater ou ASUB (canaux de trafic à 16 kbit/s)
  • Trau - MSC : Interface A (circuit de parole numérique à 64 kbit/s)

Au sein de la BTS, le débit à 13 kbit/s est adapté pour passer à 16 kbit/s (complété avec des bits de bourrage). Le Trau (Transcoder/Rate Adaptator Unit) permet, comme son nom l'indique, d'adapter le débit.

Dans le NSS[modifier | modifier le code]

  • MSC - VLR : Interface B (en pratique inexistante car VLR et MSC sont intégrés dans un même équipement.
  • MSC - HLR : Interface C qui permet d'interroger le HLR lors de l'établissement d'une communication.
  • VLR - HLR : Interface D qui permet la gestion des informations relatives à la localisation des abonnés. L'interface est normalisée pour permettre l'itinérance (roaming).
  • MSC - MSC : Interface E qui sert à l'exécution des handovers et au transport des messages courts.
  • VLR - VLR : Interface G qui permet le transfert d'informations lors de la mise à jour de la zone géographique des abonnés.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]