Quart d'heure académique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le quart d'heure académique est un délai de 15 minutes entre l'heure prévue pour un cours ou d'un exposé, et l'heure réelle à laquelle il débute, dans certaines universités d'Autriche, Suisse, Finlande, Scandinavie, Allemagne, Italie et Belgique[1]. Il est parfois aussi appelé quart d'heure de grâce.

Le quart d'heure académique est habituellement signalé en ajoutant l'abréviation « c.t. » (cum tempore, « avec du temps » en latin) juste après l'heure : « 14:00 c.t. ». Parfois, « s.t. » (sine tempore, « sans temps » en latin), ou « sharp » (« précis » en anglais), indique que l'événement commencera à l'heure précise : « 2:00 pm sharp ».

Historiquement, le quart d'heure académique provient de la durée de retard admissible aux réunions des commissions municipales au Moyen Âge, mesurée par un sablier réglé sur quinze minutes[2].

Références[modifier | modifier le code]

  1. W. Bal, A. Doppagne, A. Goosse, J. Hanse, M. Lenoble-Pinson, J. Pohl et L. Warnant, Belgicismes, inventaire des particularités lexicales du français en Belgique, Duculot/CILF (1994), page 14.
  2. Régulation temporelle et territoires urbains - habiter l'espace et le temps d'une ville, Sous la direction de René Kahn, L'Harmattan (2007), page 57. G. Dohrn-van Rossum, P. Braunstein, O. Mannoni, L'Histoire de l'heure, Maison des Sciences de l'Homme (1997), page 254.