Puissance isotrope rayonnée équivalente

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Dans un système de communication radio la puissance isotrope rayonnée équivalente (PIRE) EIRP en anglais, est définie dans la direction de l'antenne où la puissance émise est maximale : c'est la puissance qu'il faudrait appliquer à une antenne isotrope pour obtenir le même champ dans cette direction. Pour une antenne connectée directement à l'émetteur :

PIRE [dBm] = puissance électrique appliquée à l'antenne [dBm] + gain de l'antenne [dBi]

PIRE [W] = puissance électrique appliquée à l'antenne [W] x gain de l'antenne

Pour une installation incluant le câble de liaison :

PIRE [dBm] = puissance de transmission [dBm] – pertes dans les câbles et connecteurs [dB] + gain de l'antenne [dBi]

Généralisation : la PIRE d'un objet rayonnant, dans une direction donnée quelconque, est la puissance qu'il faudrait appliquer à une antenne isotrope mise à la place de cet objet, pour avoir le même niveau de rayonnement dans cette direction.

Quelques définitions[modifier | modifier le code]

Application[modifier | modifier le code]

En réception TV satellite pour déterminer le facteur de mérite (G/T) d'une antenne 11/12 GHz en fonction de l'indication dBw, des paramètres de modulation et de marge-pluie souhaitée.

Se référer aux abaques et tableaux de correspondance spécialisés exprimant plutôt le diamètre d'une parabole.

Voir aussi[modifier | modifier le code]