ProtoElectronique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

ProtoElectronique
logo de ProtoElectronique
Logo de ProtoElectronique

Création 2014
Siège social Rosheim
Drapeau de France France
Direction Damien Rossignon (fondateur)
Activité Electronique
SIREN 817630049
Site web [1]

ProtoElectronique est une société française de prototypage rapide de cartes électroniques assemblées (1 à 50 pièces) fondée en 2014 par Damien Rossignon sous l’impulsion du Groupe Altrics. Avec sa plateforme en ligne, l’entreprise a investi le métier de la numérisaton du prototypage grâce à la dématérialisation des prestations[1] : chiffrage des projets, choix des composants électroniques, caractéristiques des circuits imprimés et modes d’échange avec les clients. Elle est devenue indépendante le 1er avril 2016[2]. Forte d’une transition numérique réussie, ProtoElectronique fût ainsi la première entreprise française à repenser l’activité du prototypage de cartes électroniques assemblées[3] et à proposer un service de devis entièrement automatisé avec une réponse en moins de dix minutes [4]. 2 ans plus tard, une nouvelle version de la plateforme[5] permet de répondre à la crise de la pénurie mondiale des composants dont doit faire face la filière électronique[6]. En 2018, l'entreprise a réalisé une croissance de 42% grâce au développement à l’international[7]. Le service est accessible dans le monde entier tandis que ProtoElectronique affirme sa présence en Allemagne, Italie, Angleterre et Espagne. Aujourd’hui, elle rassemble plus de 9000 concepteurs de prototypes[5].

Concept[modifier | modifier le code]

Fondée en 2014 par Damien Rossignon, ProtoElectronique est une plateforme collaborative pour le prototypage rapide de circuits imprimés en CMS (SMT). Elle offre une solution aux ingénieurs, aux prototypeurs et aux acheteurs de la filière électronique pour la fabrication de leurs cartes. L'algorithme de ProtoElectronique permet de rechercher automatiquement les prix des composants souhaités auprès de quatre distributeurs majeurs du secteur[8] : Digi-Key, Farnell Components (une filiale d’Avnet), Mouser Electronics et RS Components. Dans la pratique, l’utilisateur se rend sur la plateforme pour créer le PCB adapté à son projet et fournit la nomenclature des composants sous forme de fichier Excel ; le devis est alors automatiquement émis. Il peut finaliser le projet en choisissant un délai parmi les 5 proposés, ramené dans une fourchette de 5 à 20 jours alors que six semaines étaient la norme[1]. ProtoElectronique est disponible actuellement dans 4 langues : français, anglais, allemand et italien.

Développement[modifier | modifier le code]

Certification[modifier | modifier le code]

En juin 2017, ProtoElectronique est certifié par la norme ISO 9001:2015 en se basant sur des principes de management orientés client, l’amélioration continue et la sensibilisation au risque[9].

Investissement[modifier | modifier le code]

ProtoElectronique a investi 400 000€ en 2017 dans de nouvelles machines pour développer, améliorer la production et optimiser les contrôles qualité. Elle investit en 2018 dans 300 000 € pour l’achat d’un nouveau four de brasage, d’un équipement d’inspection AOI 3D aux rayons X, d’une machine dédiée au nettoyage des cartes électroniques et d’une seconde machine de sérigraphie.

Identité visuelle[modifier | modifier le code]

Depuis son lancement en 2014, ProtoElectronique utilise un logo de couleur verte rappelant les teintes des cartes électroniques. Elle permet d’identifier rapidement le secteur d’activité et aide son appropriation par les ingénieurs et bureaux d’études concernés.

Expansion internationale[modifier | modifier le code]

En 2018, avec la progression constante de ses ventes et l’ouverture de ses bureaux à l’international, ProtoElectronique a réalisé 38% de son chiffre d’affaires à l’export en Allemagne, Italie, Grande-Bretagne, en Espagne et en Suisse[5].

Angleterre et Europe du Nord[modifier | modifier le code]

Première étape vers l’internationalisation, la version anglaise de la plateforme a été déployée en 2016 afin de proposer le service de prototypage aux pays anglo-saxons et ceux de l’Europe du Nord.

Allemagne[modifier | modifier le code]

Un an après sa prise d’indépendance en 2016, ProtoElectronique a ouvert un nouveau bureau à Kehl en Allemagne. Une version allemande de la plateforme ouvre pour soutenir les ventes.

Italie[modifier | modifier le code]

En 2018, la plateforme ouvre en version Italienne pour affirmer la présence de l’entreprise sur ce nouveau territoire.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]