Propétides

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Dans la mythologie grecque, les Propétides sont des femmes vivant sur l'île de Chypre, présentées comme des prostituées et/ou des sorcières, qui se livrent à des sacrifices humains en dévorant leurs hôtes (notion « sacrée » à l'époque). La déesse Aphrodite décide de les punir car elles refusent de célébrer son culte : elle les métamorphose en statues de pierre. Ce mythe, relié à celui de Pygmalion et Galatée, condamne en fait l'indépendance de mœurs des femmes, déjà à l'époque associée à la prostitution ou la sorcellerie.