Promod

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Promod
logo de Promod

Création 1975
Dates clés 1975 : ouverture du 1er magasin en France.

1996 : ouverture du site marchand promod.fr et du marché européen.

Fondateurs Francis Charles Pollet
Forme juridique SAS rcs 685420606
Siège social Drapeau de la France France Marcq-en-Barœul
Direction Patrice Lepoutre
Produits Vêtements - Accessoires de mode - Chaussures
Site web promod.fr

Chiffre d’affaires 2661 M€ en 2015 (bilan à fin février)
Résultat net 3 M€ en 2015 (bilan à fin février)
baisse 74 % en février 2015

Promod est une marque française de prêt-à-porter féminin. Fondée par Francis-Charles Pollet en 1975, 99e fortune de France en 2009 avec 300 M€[1], l'entreprise a son siège social à Marcq-en-Barœul France. L'entreprise s'appuie sur un réseau de magasins succursalistes et en partenariat en France et à l'international.

À 2016, elle est présente dans 44 pays dans le monde et compte 1010 magasins.

Histoire[modifier | modifier le code]

L’entreprise Promod est fondée en 1975 par Francis Charles Pollet, l’un des héritiers du fondateur de La Redoute[2] où il a effectué une première partie de sa carrière. L’enseigne nordiste, implantée exclusivement en France et en Belgique jusqu’en 1990, décide de se développer encore plus à l’international et crée une première filiale en Espagne. Au travers de ses collections de vêtements et accessoires destinés aux femmes, Promod est l’un des leaders du marché français du prêt-à-porter[3].

Au cours des années 1990 à 2000, Promod poursuit son internationalisation[4] et ouvre des filiales dans les principaux pays de l’Union Européenne et en Europe Centrale. En parallèle, un 1er site de vente en ligne est créé et permet à Promod, au fil des années, de devenir une enseigne multicanal.

En 1999, afin d’accélérer son internationalisation, le groupe décide de compléter son parc de magasins succursalistes en recherchant des « partenariats ». Ce nouvel axe de développement débouche sur la signature de contrats de distribution au Moyen-Orient (Arabie, Saoudite, Émirats arabes unis, Liban etc) ainsi qu’en Russie quelques années plus tard. En 2015, Promod devient Promod Boutique Française[5]

Avril 2016, une baisse de la rentabilité des points de vente à l'étranger amène l'entreprise à supprimer 133 emplois[6],[7]

Collaboration[modifier | modifier le code]

2016 : Hast[8] & Elise Chalmin[9]

2015 : Clément Dezelus[10]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les 500 plus grandes fortunes françaises par Challenges.fr », sur www.challenges.fr (consulté le 29 avril 2016)
  2. Prisma Media, « Francis-Charles Pollet (Promod) », sur Capital.fr (consulté le 6 mai 2016)
  3. « Le prêt-à-porter en difficulté mise sur Internet », sur http://www.lesechosdelafranchise.com/,
  4. Olivier Ducuing & Etienne Vergne, « Qui sont nos championnes de l'export », Eco121, no 60,‎ , p. 12-13
  5. Stéphanie Athané, « Promod sort de l'ombre », Le journal du textile, no 2240,‎ , p. 2
  6. La Voix du Nord, « Exclusif : Promod supprime 133 emplois dans le Nord » (consulté le 1er septembre 2016)
  7. Nicole Vulser, « Habillement : Camaïeu à céder, Mim à vendre, Promod supprime des postes », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne)
  8. « Une chemise pour deux ! », sur Marie France, magazine féminin, (consulté le 6 mai 2016)
  9. « Promod x Elise Chalmin, la collab' pop et graphique du printemps 2016 », sur meltyFashion, (consulté le 6 mai 2016)
  10. « Clément Dezelus dessine une collection capsule exclusive pour Promod ! », sur Chloé Fashion & Lifestyle, (consulté le 6 mai 2016)

Liens externes[modifier | modifier le code]