Porte Neuve (Paris)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Porte Neuve
Tour du bois, porte Neuve, le Louvre et la Seine (adjusted).jpg
La Seine avec sur la gauche la tour du Bois et la porte Neuve.
Présentation
Type
Construction
1537 [1]
Démolition
1670 [1]
Hauteur
Environ 20
Localisation
Pays
Commune
Coordonnées
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte du 1er arrondissement de Paris
voir sur la carte du 1er arrondissement de Paris
Red pog.svg
Localisation sur la carte de Paris
voir sur la carte de Paris
Red pog.svg

La porte Neuve est une porte disparue de Paris de l'enceinte de Charles V qui se trouvait au pied de la tour du Bois sur la rive droite de la Seine au niveau approximatif de l'actuel arc de triomphe du Carrousel[2].

Elle est parfois confondue à tort avec la porte de la Conférence qui se situait aussi sur la rive droite de la Seine, mais faisant partie de l'enceinte de Louis XIII construite plus tard et plus éloignée du centre de Paris.

Elle a été construite en 1537, donc bien après la tour du Bois (1380 environ) pour faciliter l'entrée dans Paris[1].

Historique[modifier | modifier le code]

C'est par la porte Neuve que le roi Henri III quitta précipitamment le Louvre et Paris après la journée des Barricades quand il était poursuivi par le duc de Guise et les ligueurs[3].

C'est aussi par la porte Neuve que son successeur, le roi Henri IV reprit possession de Paris en chassant la Ligue et les Espagnols le . La scène a fait l'objet d'un tableau de peint en 1817 par François Gérard : Entrée d'Henri IV à Paris, 22 mars 1594.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b et c « Les galeries du Louvre », www.carnavalet.paris.fr (consulté le 6 mars 2019).
  2. « Quai des Tuileries », www.cosmovisions.com (consulté le 6 mars 2019).
  3. Jean de Marlès, Paris ancien et moderne; ou, Histoire de France divisée en douze périodes appliquées aux douze arrondissements de Paris, et justifiée, Parent-Desbarres, 1838, vol. 3.

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :