Ponte de Lima

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ponte de Lima
Blason de Ponte de Lima
Héraldique
Administration
Pays Drapeau du Portugal Portugal
Région Nord
Sous-région Minho-Lima
Ancienne province Minho
District Viana do Castelo
Code postal 4990
Démographie
Population 44 609 hab. (2004)
Densité 139 hab./km2
Géographie
Coordonnées 41° 45′ 00″ nord, 8° 34′ 00″ ouest
Superficie 32 120 ha = 321,20 km2
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Portugal
Voir sur la carte administrative du Portugal
City locator 14.svg
Ponte de Lima
Géolocalisation sur la carte : Portugal
Voir sur la carte topographique du Portugal
City locator 14.svg
Ponte de Lima
Liens
Site web http://www.cm-pontedelima.pt

Ponte de Lima est une municipalité (en portugais : concelho ou município) du Portugal, située dans le district de Viana do Castelo, dans la région Nord et la -sous région Minho-Lima. Cette municipalité est caractérisée par son architecture médiévale et ses environs baignés par le fleuve Lima. C'est le village le plus ancien du Portugal.

Ponte de Lima, d'une superficie de 320,25 km2[1] , composée de 42 286 habitants[2], est subdivisée en 39 villages dont le maire est Victor Mendes.

Il s'agit d'une localité très importante depuis l'époque romaine puisqu'elle possédait un Palais de la Cour du Royaume de Léon, documenté par des découvertes archéologiques et d'autres documents écrits.

Concernant sa dénomination, celle-ci a été le sujet d'un grand débat à la fin des années 1950 : Ponte do Lima ou Ponte de Lima ? Jusqu'en 1982, les À la fin des années 1950, le village a débattu du nom à adopter pour la commune: Ponte do Lima ou Ponte de Lima? Jusqu'en 1982, les écrits du Conseil municipal faisaient encore référence à Ponte do Lima et ne sont ensuite passés qu'après cette date à Ponte de Lima.

Géographie[modifier | modifier le code]

La ville est traversée par le rio Lima au-dessus duquel se dresse un pont d'une architecture remarquable et qui a donné son nom à la ville. Grâce à ce fleuve, la ville développe, en plus du tourisme culturel, un tourisme balnéaire.

Ponte de Lima est limitrophe :

Histoire[modifier | modifier le code]

Au cœur de la vallée de Lima, la beauté unique du plus vieux village du Portugal cache des racines profondes et des légendes ancestrales. C'est la comtesse D. Thérèse de León, qui, à la date du , a accordé une charte, la désignant sous le nom de Terra de Ponte. Des années plus tard, au XIVe siècle, D. Pedro Ier, compte tenu de la position géostratégique du Ponte de Lima, envoya une muraille à la ville. Le résultat final fut un village médiéval entouré de murailles et de neuf tours, dont il en reste deux ainsi que plusieurs traces du reste et toute la structure défensive de l'époque, permettant d'accéder à la ville par six portes.


Le Vieux pont et le clocher de Ponte de Lima


Le pont, qui a donné son nom à ce village, a toujours revêtu une grande importance dans tout le Haut-Minho, étant donné qu'il est le seul passage sûr de la rivière Lima, dans toute son extension, jusqu'à la fin du Moyen Âge. Le primitif a été construit par les Romains, dont il reste encore une partie importante dans la marge droite de la Lima, l'époque médiévale est ainsi un point de repère remarquable de l'architecture. Elle est une référence obligatoire dans les itinéraires, les guides et les cartes, souvent anciens, qui décrivent le passage de milliers de pèlerins qui sont venus à Saint-Jacques de Compostelle et qui la traversent encore aujourd'hui dans le même but.


À partir du XVIIIe siècle, l'expansion urbaine s'est produite et avec elle le début de la destruction du mur qui embrassait le village. L'opulence des manoirs que la noblesse de l'époque était chargée de diffuser commença à prospérer dans toute la municipalité de Ponte de Lima. Au fil du temps, Ponte de Lima a ainsi ajouté à sa beauté naturelle des façades gothiques, maniéristes, baroques, néoclassiques et du XVIIIe siècle, augmentant considérablement la valeur historique, culturelle et architecturale de ce coin unique dans tout le Portugal.

Démographie[modifier | modifier le code]

Ponte de Lima
Évolution démographique
1801 1849 1900 1930 1960 1981 1991 2001 2004
13 20229 86933 31436 25642 97943 79743 42144 34344 609

Monuments[modifier | modifier le code]

  • Église paroissiale (Igreja Matriz).
  • Église-musée Sao Francisco (des Terceiros).
  • Tour de l'ancienne prison (torre da cadeia velha).
  • Paço do Marquês (château).

Sport[modifier | modifier le code]

La ville a accueilli, du au , le championnat d'Europe féminin, le championnat d'Europe jeunes et le championnat d'Europe mixte de Horse-ball.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Célébrités[modifier | modifier le code]

  • António Feijó (1859-1908), poète et diplomate portugais, né à Ponte de Lima,
  • José Norton de Matos (1867-1955), général et homme politique portugais, né et décédé à Ponte de Lima.

Subdivisions[modifier | modifier le code]

La carte des paroisses.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (pt) Instituto Geográfico Português, Carta Administrativa Oficial de Portugal (CAOP), versão 2013 Arquivado em 9 de dezembro de 2013
  2. (pt) INE, "Censos 2011 (Dados Definitivos)", "Quadros de apuramento por freguesia",

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :