Ponta Figo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Ponta Figo
Ponta Figo
Administration
Pays Drapeau de Sao Tomé-et-Principe Sao Tomé-et-Principe
Province Sao Tomé
District Lembá
Démographie
Population 615 hab. (2012)
Géographie
Coordonnées 0° 20′ 10″ nord, 6° 32′ 26″ est
Altitude 200[1] m
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Sao Tomé-et-Principe
Voir sur la carte administrative de Sao Tomé-et-Principe
City locator 14.svg
Ponta Figo

Ponta Figo est une localité de Sao Tomé-et-Principe située au nord-ouest de l'île de São Tomé, dans le district de Lembá, au sud de Neves, à proximité de l'embouchure du rio Contador. C'est une ancienne roça.

Population[modifier | modifier le code]

Lors du recensement de 2012, 615 habitants y ont été dénombrés[2].

Roça[modifier | modifier le code]

Constituée en 1928-1929, la plantation couvrait pratiquement tout le nord de l'île et réunissait 16 dépendances : António Morais, Ponta Figo Praia, Ribeira Funda, Ribeira Palma, Rosema, Ribordelo, Santa Teresa, Monte Forte, Generosa, Bom Sucesso, Costa Santo, Cascata, Fortunato, João Paulo, Mendes Leite et Manuel Moras[3].

La roça de Ponta Figo était considérée autrefois comme la « pépinière des meilleurs plants de cacaoyers », où les autres roças venaient s'approvisionner[4].

De type roça-cidade, elle était le siège de la Companhia Agricola das Neves[5].

Tourisme[modifier | modifier le code]

C'est un site propice aux randonnées dans la nature, notamment vers la cascade et les tunnels hydroélectriques du rio Contador[6].

À moins de 100 mètres d’altitude, Ponta Figo se trouve à un quart d'heure de marche du bord de mer[7], à Praia de Ponta Figo.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Machado da Silva 2016, p. 499.
  2. (pt) Instituto Nacional de Estatística de São Tomé e Príncipe, Recenseamento Geral da População e da Habitação 2012 (IV RGPH 2012). Resultados Gerais sobre Localidades, 2016, p. 24 [1]
  3. (pt) « Roça Ponta Figo », Guia das Roças & Pousadas históricas de São Tomé e Príncipe [2]
  4. Dominique Gallet, São Tomé et Principe. Les îles du milieu du monde, Karthala, 2008, p. 168 (ISBN 9782811100254)
  5. Duarte et Rebelo de Andrade 2013, p. 197.
  6. (en) Kathleen Becker, São Tomé and Príncipe, Bradt Travel Guides, p. 146 (ISBN 9781841624860)
  7. « La route du cacao, autour de Ponta Figo », Sao Tomé Trekking [3]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (pt) Pape Duarte et Rodrigo Rebelo de Andrade, As roças de São Tomé e Príncipe, Lisbonne, Tinta da China, , 239 p. (ISBN 9896711755).
  • (pt) Hugo Alexandre Fernandes Machado da Silva, A Descodificação da Roça de São Tomé e Príncipe. Génese, processo e lógicas espaciais (thèse de doctorat en architecture), Université de Porto, , 1523 p. (lire en ligne).

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • (pt) Roça Ponta Figo, documents d'archives de la période coloniale (fiches de travailleurs contractuels), Casa Comum.