Pont Saint-Michel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour le pont de Toulouse, voir Pont Saint-Michel (Toulouse).
image illustrant Paris
Cet article est une ébauche concernant Paris.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Pont Saint-Michel
Le pont Saint-Michel vu du Petit-Pont.
Le pont Saint-Michel vu du Petit-Pont.
Géographie
Pays France
Région Île-de-France
Département Paris
Commune Paris
Coordonnées géographiques 48° 51′ 15″ N 2° 20′ 41″ E / 48.854167, 2.344722
Caractéristiques techniques
Type Pont en arc
Longueur 62 m
Largeur 30 m
Matériau(x) Maçonnerie
Construction
Construction 1857
Architecte(s) Vaudrey, de Lagalisserie,
Audrand, Rosier

Géolocalisation sur la carte : 6e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 6e arrondissement de Paris)
Pont Saint-Michel

Géolocalisation sur la carte : 5e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 5e arrondissement de Paris)
Pont Saint-Michel

Géolocalisation sur la carte : 4e arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 4e arrondissement de Paris)
Pont Saint-Michel

Géolocalisation sur la carte : 1er arrondissement de Paris

(Voir situation sur carte : 1er arrondissement de Paris)
Pont Saint-Michel

Le pont Saint-Michel relie la place Saint-Michel (sur la rive gauche) au boulevard du Palais sur l'île de la Cité, à Paris. Il doit son nom au voisinage d'une chapelle consacrée à Saint-Michel qui existait dans le Palais royal (au niveau du no 8 de l'actuel palais de justice, au sud-est de la Sainte-Chapelle[1]).

L'autre pont situé dans son prolongement vers le nord, reliant le boulevard du Palais au Châtelet sur la rive droite est le pont au Change.

Histoire[modifier | modifier le code]

Ce pont construit initialement en 1378 fut reconstruit plusieurs fois, en dernier lieu en 1857.

Le pont en pierre de 1378[modifier | modifier le code]

La construction du pont en pierre fut décidée en 1353 par le parlement de Paris après accord avec le chapitre de la cathédrale Notre-Dame de Paris, le prévôt de Paris, ainsi que les bourgeois de la ville. Son emplacement fut fixé en aval du Petit-Pont, dans l'axe de la rue Saint-Denis, du Grand-Pont sur la rive droite et de la rue de la Harpe sur la rive gauche, ceci permettant une traversée directe de l'île de la Cité.

Le prévôt de Paris d'alors, Hugues Aubriot, fut chargé de la maîtrise d'ouvrage financée par le roi. La construction s'étala de 1379 à 1387. Une fois terminé, l'ouvrage fut nommé par les Parisiens Pont-Neuf (à ne pas confondre avec l'actuel Pont-Neuf), Petit-Pont-Neuf ou Pont Saint-Michel dit le Pont-Neuf.

Chose habituelle au Moyen Âge, le pont fut rapidement loti de maisons qui furent emportées, ainsi que le pont, par la Seine en 1404.

Le pont en bois de 1408[modifier | modifier le code]

Le pont Saint-Michel visible dans La Main de Dieu protégeant les fidèles, miniature du Livre d'heures d'Étienne Chevalier de Jean Fouquet, entre 1452 et 1460.

En raison des difficultés connues par le royaume de France pendant la guerre de Cent Ans, le pont fut immédiatement reconstruit en bois en 1408. Ce matériau étant bien moins résistant que la pierre du pont précédent, le parlement de Paris décida d'allouer en 1444 les recettes d'amendes à la réfection du pont.

L'aspect de ce second pont est connu par une miniature présente dans les Heures d'Étienne Chevalier de Jean Fouquet. Elle révèle un pont reposant sur de hautes piles de bois ainsi que des maisons de bois, torchis ou plâtre, ayant la particularité de toutes posséder un unique toit courant sur toute la longueur du pont.

Ce nouveau pont reçut en 1424 le nom de Saint-Michel en raison du voisinage de la chapelle Saint-Michel sise dans l'enceinte du palais ; il fut à son tour détruit, par une crue de la Seine, en 1547.

Le pont en bois de 1547[modifier | modifier le code]

Le pont Saint-Michel fut alors reconstruit rapidement en bois. Il fut à son tour détruit le 30 janvier 1616.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Le pont en pierre de 1616[modifier | modifier le code]

Ce pont, rebâti en pierres, fut loti de 32 maisons qui ne disparurent au début du XIXe siècle à la suite d'un décret impérial de 1807. Ce fut le dernier pont avant l'ouvrage actuel.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Le pont actuel[modifier | modifier le code]

Description[modifier | modifier le code]

Le pont actuel construit en 1857 est long de 62 mètres et large de 30 mètres ; il comprend trois arches en plein cintre. Au centre de l'imposte de chaque pile figure un « N » rappelant l'emblème impérial de Napoléon III. Les architectes en sont Paul-Martin Gallocher de Lagalisserie et Paul Vaudrey.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir

Sur le même modèle, reconstruit à la même époque, le pont au change franchit la Seine dans l'alignement vers la rive droite.

Courant 2009 et 2010, la ville de Paris réalise des travaux de remplacement des garde-corps en pierre de l'ouvrage. La carrière d'où provenaient les balustrades originelles n'étant plus exploitée, la pierre de substitution retenue provient des carrières de Comblanchien (Côte-d'Or).

Galerie[modifier | modifier le code]

Accès[modifier | modifier le code]

Le pont Saint-Michel est accessible par la ligne de métro (M)(4) à la station Saint-Michel, par le RER (RER)(B)(C) à la gare Saint-Michel - Notre-Dame, ainsi que les lignes bus RATP 21 24 27 38 47 85 96 Blabus OpenTour.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]