Pompiers sans frontières

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pompiers sans frontières
Image illustrative de l'article Pompiers sans frontières

Région Crystal Clear app package network.png Monde
Création
Type Aide humanitaire
Association à but non lucratif
Organisation non gouvernementale internationale
Site web Pompierssansfrontieres.org

Pompiers sans Frontières (PoSF) est une organisation non gouvernementale agréée Sécurité Civile, privée, apolitique et sans but lucratif. Elle est spécialisée dans l'aide au développement. L'ensemble de ses activités, qu'elles soient ponctuelles ou de longue durée, s'inscrit dans une optique de transfert de savoir-faire et d'appropriation auprès des communautés, des acteurs institutionnels, de la société civile et des acteurs de la Protection Civile.


Domaines d'intervention[modifier | modifier le code]

Pompiers Sans Frontières entend faire en sorte que les catastrophes de demain n'aient plus le même impact sur les hommes et l'environnement. Aussi Pompiers Sans Frontières intervient dans le domaine de la prévention et la réduction des risques. Cette thématique répond à une prise de conscience internationale traduite par le cadre d'action de Hyogo pour la période 2005 – 2015, approuvé lors de la conférence mondiale sur la prévention des catastrophes de Kobe, au Japon. Cette conférence a en effet permis de considérer que la réduction de la vulnérabilité locale, nationale et régionale face aux urgences et aux catastrophes d'origine naturelle ou anthropique, doit adopter une approche stratégique et systémique qui permette d'obtenir l'augmentation de la résilience des communautés et des nations.

Les urgences et catastrophes se dessinent à travers l'interaction de facteurs de vulnérabilité physique, sociale et environnementale qui provoquent des pertes humaines et matérielles, surtout dans les pays pauvres, affectant ainsi le développement obtenu au prix d'un grand effort. C'est pour cette raison que, selon le Cadre d'action de Hyogo, les efforts de réduction des risques, des urgences et des catastrophes doivent être intégrés systématiquement dans les politiques, les plans et les programmes de développement durable et de réduction de la pauvreté.

L'étude de la décennie précédant la conférence mondiale sur les catastrophes, pendant laquelle des directives mondiales (stratégie de Yokohama) ont été appliquées, notamment celles en relation à la réduction de l'impact des urgences et des catastrophes, a mis en évidence la rareté des ressources allouées à la réduction des risques, que ce soit au niveau local comme sur le plan de la coopération internationale. Face à ce constat, les défis particuliers du nouveau Cadre d'Action se sont distribués sur cinq secteurs, parmi lesquels se trouve la préparation pour une réponse efficace et une récupération effective.

C'est ainsi que Pompiers sans Frontières développe des programmes qui visent ou favorisent la création et le renforcement d'institutions, de mécanismes et de moyens à tous les niveaux, notamment au niveau de la communauté, qui puissent contribuer de façon systématique à augmenter la résilience face aux menaces.


Mission[modifier | modifier le code]

La mission de Pompiers sans Frontières se manifeste par des interventions dans trois domaines distincts bien que complémentaires : l’urgence, la réhabilitation et le développement.

L’urgence[modifier | modifier le code]

Depuis sa création, Pompiers sans Frontières s’est dotée de moyens d’intervention sur les terrains relevant de l’urgence humanitaire dans le cadre de crises humanitaires liées aux catastrophes naturelles et aux conflits armés. Pompiers sans Frontières dispose notamment d'une Unité d'Intervention d'Urgence mobilisable à tout moment, et composée de plusieurs cellules (poste sanitaire mobile, potabilisation, transmissions, logistique). Activités :

  • Opérations de secours et de sauvetage par des équipes spécialisées
  • Assistance humanitaire aux populations sinistrées et réfugiées
  • Appui et soutien aux structures de protection civile locale

La réhabilitation[modifier | modifier le code]

L’action de Pompiers sans Frontières se poursuit dans la phase de réhabilitation par la consolidation institutionnelle des acteurs directs et indirects de Protection Civile Activités :

  • Amélioration de la structure de secours et des capacités de réponse
  • Don de véhicules et de matériels adaptés au contexte local
  • Formation à leur emploi et à l’entretien

Le développement[modifier | modifier le code]

Au-delà de l'aide humanitaire, Pompiers sans Frontières contribue par une approche de gestion des risques, à la réduction des risques de catastrophe qui mettent en danger les investissements et les processus de développement des pays émergents.

À travers le renforcement de nombreux éléments des contextes locaux et des publics cibles, ses méthodes de travail s'articulent autour de deux axes : l'approche des dangers d'origine naturelle, technologique et anthropique, et la réduction de la vulnérabilité. Pompiers sans Frontières développe ainsi des capacités locales qui permettent non seulement de réduire les risques de catastrophe, mais aussi de renforcer divers processus de développement comme l'éducation, la santé, l'environnement, la lutte contre le changement climatique, la production, etc.

Activités :

  • Formation et développement de capacités techniques, opérationnelles et de gestion
  • Renforcement institutionnel des acteurs locaux
  • Information, Éducation et Communication
  • Recherche technique et scientifique
  • Développement académique
  • Activités de développement social
  • Transfert technologique
  • Renforcement communautaire


Principes d'intervention / Charte[modifier | modifier le code]

Pompiers sans Frontières intervient selon les principes établis dans sa charte : indépendance, neutralité, non discrimination et impartialité, professionnalisme, transparence.

Par ailleurs, sans en être expressément signataire ; Pompiers Sans Frontières respecte les principes contenus dans les documents suivants :


Histoire[modifier | modifier le code]

En 1989, sur une route péruvienne, deux autobus surchargés se percutent de plein fouet. Le bilan est terrible : quarante morts et soixante blessés gisent dans un amas de tôles. Alors en voyage de noces en Amérique Latine, Serge Montesinos, jeune officier de sapeur pompier français, est le témoin de cette tragédie pour laquelle aucun secours approprié ne viendra assister les victimes.

Devant le constat du manque de moyen de secours de certains pays en développement, l'association Pompiers Sans Frontières voit le jour en 1991 avec, au départ, un objectif simple : mener des actions de renforcement des capacités des corps de pompiers qui ne disposent pas de suffisamment de moyens pour assurer leur mission de protection et de prévention. Ce renforcement se fera à travers des dons de matériel et des formations aux acteurs locaux de la protection civile.

Très rapidement, et devant l'analyse des problématiques des pays en développement dans lesquels elle intervient, l'ONG étend et spécialise son action au domaine de la gestion et prévention des risques, non seulement auprès des acteurs locaux de la Protection Civile, mais également auprès des institutions publics (ministères de la santé, de l'éducation, etc.), de la communauté et de la société civile. Elle mène également en parallèle des interventions sur des terrains d'urgence humanitaire, suite à des catastrophes naturelles ou des conflits armés.

Avec la création en 1993 de son bureau permanent au Pérou (OPAL : Office Pour l'Amérique Latine), l’ONG poursuit alors son action dans toute l’Amérique Latine en intervenant notamment au Chili, Mexique, Honduras, Salvador, en Colombie et Bolivie. Parallèlement, Pompiers Sans Frontières s’engage dans les Balkans à deux reprises, tout d’abord en Bosnie et en Croatie puis au Kosovo et en Albanie. Les missions se multiplient dans le bassin Méditerranéen et notamment en Turquie et en Algérie suite aux tremblements de terre. Puis un peu partout en Afrique (Sénégal, Guinée équatoriale, Cameroun…) et au Moyen-Orient avec l’Irak. Au fur et à mesure des années, Pompiers Sans Frontières a diversifié et multiplié ses actions dans 30 pays du monde.


Représentations à l'étranger[modifier | modifier le code]

  • Bureau permanent pour l'Amérique Latine, situé au Pérou

L'OPAL (Oficina para América Latina) est créée en 1993 à Lima par Pompiers Sans Frontières. Ce bureau a pour objectif de développer et de suivre les programmes de Pompiers sans Frontières en Amérique Latine et Centrale, qu’ils soient organisés depuis la France ou le Pérou. Les activités latino américaines de Pompiers Sans Frontières ont toutes pour but de prévenir les risques et de préparer les acteurs de la Protection civile et de la Société Civile aux catastrophes naturelles ou anthropiques en Amérique Centrale et dans la Zone Andine, et plus largement, de réduire la vulnérabilité des populations face à tous types de risque.

Les principales actions développées sont :

- Un transfert de savoir et de compétences par le biais de formations théoriques et pratiques aux professionnels locaux de la Protection Civile et à la société civile.

- Un soutien aux organisations communautaires afin d’insuffler une culture de la prévention au sein même de la population.

- Des actions de conseil auprès des institutions locales et des ONG.

L'OPAL a créé en 1996 l'École de Protection Civile, association péruvienne à but non lucratif, qui développe des activités de formation dans des domaines aussi variés que la prévention, la prise en charge, la mitigation, la réhabilitation et la reconstruction en cas d'urgence et de catastrophes.

  • Représentation au Sénégal

Pompiers sans Frontières est reconnu au Sénégal officiellement, via l'acquisition du statut d’ONG par arrêté ministère de l'intérieur N°10944 en date du 17 décembre 2004 (N°PPM 23956 et NINEA 2450922OX9).

  • Par ailleurs, PoSF dispose de correspondants au Maroc et à Madagascar.

Organisation interne[modifier | modifier le code]

Pompiers Sans Frontières est représentée en France par six antennes distribuées sur tout le territoire national. Le siège est situé à Aix-en-provence, dans les Bouches du Rhône.

Membres du Conseil d’Administration, les administrateurs d’antennes participent à l’élaboration de la stratégie de développement de l’ONG.

Par la recherche de subventions au niveau local, les antennes soutiennent la réalisation des programmes développés par le siège. Cependant, elles ont une autonomie de fonctionnement qui leur permet également de développer leurs propres projets toujours en accord avec la politique du siège.

Garantes de l’image de Pompiers Sans Frontières, les antennes organisent régulièrement des manifestations afin de promouvoir les activités de l’association, collecter des fonds et mener des actions d'éducation au développement.

Données chiffrées[modifier | modifier le code]

Aujourd’hui Pompiers Sans Frontières bénéficie :

  • d’un agrément Sécurité Civile depuis 2006
  • de près de 50 pompiers et acteurs bénévoles de l’association
  • de plus de 250 missions réalisées dans 30 pays
  • de 3 antennes régionales.

Références[modifier | modifier le code]

  • Médaille d'Honneur des Affaires Étrangères décernée par arrêté du 16 avril 2008 par Bernard KOUCHNER pour les actes de courage et de dévouement accomplis par les membres de Pompiers sans Frontières dans le cadre de ses actions de solidarité internationale engagées par l'État et plus particulièrement lors des évènements tragiques parvenus en Asie du Sud Est le 26 décembre 2004.
  • Prix de la solidarité 2008 décerné par les lecteurs du magazine Sélection Reader's Digest et les auditeurs de France Bleu, le Prix de la Solidarité Sélection – France Bleu 2008 a été remis, jeudi 4 décembre, au studio 106 de la Maison de Radio France (Paris XVI e), à Gaëlle SELAS, une jeune infirmière originaire du Pays basque et bénévole de l’association Pompiers Sans Frontières.

Publications[modifier | modifier le code]

  • "Gestion communautaire des risques, soins de santé primaire et développement social Ingénierie Sociale ?" José Antonio Jiménez Saldaña. Publication du Samusocial Perú, 2007.
  • "Journées académiques sur les risques sociaux et de santé", colloque scientifique sur les risques sociaux et de santé, Pérou, 2008.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

(fr) Site officiel Pompiers sans Frontières
(es) Site officiel Pompiers sans Frontières Amérique Latine
(es) Site officiel de l'Ecole de Protection Civile