Polyéthisme

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant la zoologie
Cet article est une ébauche concernant la zoologie.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Le polyéthisme est une division du travail chez les animaux sociaux.

On en distingue au moins deux types :

Présent chez les insectes sociaux comme les fourmis, les abeilles et les termites. Il détermine l’activité de l’individu selon son âge ou sa morphologie ; par exemple, au cours de sa vie, l’abeille aura différentes tâches à accomplir.

Exemples[modifier | modifier le code]

Polyéthisme d’âge chez l’abeille :

  1. 3-4 premiers jours : l’abeille s’occupe du nettoyage des alvéoles.
  2. 5-10 jours : elle nourrit la reine et les larves.
  3. 11-16 jours : elle produit l'opercule de cire qui recouvre les alvéoles.
  4. 12-22 jours : elle est gardienne à l’entrée de la ruche et la ventile.
  5. 23-30 jours : elle devient butineuse jusqu’à sa mort.

Polyéthisme de castes chez les fourmis champignonnistes :

  1. La ou les reines : elles sont les reproductrices et fondatrices de la colonie.
  2. Les ouvrières (femelles non fécondes), il y a :
    • les maxima (appelées aussi soldates) : elles protègent la fourmilière ;
    • les intermedia : elles récoltent et transportent des morceaux de feuilles et de fleurs dans la fourmilière pour entretenir le champignon, elles prennent soin de la reine ;
    • les minima (les plus petites fourmis) : elles entretiennent le champignon, elles nettoient les fourmis plus grandes.
  3. Les mâles (appelés aussi princes) : ils assurent la fécondation des reines, leur rôle s’arrête au transport des spermatozoïdes.

Notes et références[modifier | modifier le code]