Pic Schrader

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Pic Schrader
Grand Batchimale
Le pic Schrader à droite, et la Punta del Sabre à gauche.
Le pic Schrader à droite, et la Punta del Sabre à gauche.
Géographie
Altitude 3 176 m[1],[2]
Massif Massif de Batchimale (Pyrénées)
Coordonnées 42° 41′ 55″ nord, 0° 23′ 40″ est[1]
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Aragon
Province Huesca
Ascension
Première par Franz Schrader et Henri Passet
Voie la plus facile Par le versant espagnol, en partant de Viados
Géolocalisation sur la carte : Province de Huesca
(Voir situation sur carte : Province de Huesca)
Pic Schrader Grand Batchimale
Géolocalisation sur la carte : Pyrénées
(Voir situation sur carte : Pyrénées)
Pic Schrader Grand Batchimale

Le pic Schrader ou Grand Batchimale (3 176 m) est un haut sommet des Pyrénées centrales, situé tout au nord de la province de Huesca en Espagne. C'est l'un des plus haut sommets de la chaîne des Pyrénées, avec 3 176 m, et le point culminant du massif de Batchimale.

Ses pentes se situent sur la crête centrale des hauts sommets pyrénéens, crête qui sert de ligne de partage des eaux entre la France et l'Espagne et aussi pour la frontière franco-espagnole. Pourtant le sommet se trouve en Espagne, la frontière passant à 200 m du sommet sur le flanc nord-est de la montagne.

Côté français, son versant nord-est ferme la vallée du Louron par son impressionnante silhouette, avec un dénivelé de presque 1 500 m depuis le refuge de la Soula situé seulement à 3,5 km en contre-bas. Côté espagnol, le pic domine le haut de la vallée de Chistau.

Le pic Schrader et le massif de Batchimale se situent entre les massifs du Mont-Perdu et des Posets, ce qui permet une vue intéressante par beau temps.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Auparavant appelé Grand Batchimale, il fut rebaptisé ultérieurement en l'honneur de Franz Schrader (1844-1924), géographe, alpiniste, cartographe et peintre paysagiste français, qui a cartographié de nombreuses montagnes et vallées pyrénéennes au XIXe siècle et qui en réalisa la première ascension connue le en compagnie du guide de haute montagne Henri Passet.

Le nom Batchimale est le nom de la crête frontalière qui passe sur le versant nord-est du sommet (il y a aussi le Petit Batchimale). Franz Schrader évoque dans ses Mémoires le nom de Pic Pétard qui prend le sens de Pic Tonnerre[3].

Géographie[modifier | modifier le code]

Carte topographique du pic Schrader.

Topographie[modifier | modifier le code]

Le sommet est situé en retrait de la crête servant de frontière franco-espagnole entre la vallée du Louron (Hautes-Pyrénées) côté français et la province de Huesca côté espagnol.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

La crête sur le versant nord-est délimite la ligne de partage des eaux entre le bassin de la Garonne, qui se déverse dans l'Atlantique côté nord, et le bassin de l'Èbre, qui coule vers la Méditerranée côté sud.

Géologie[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le à 10 h 5[3], la première fut réalisée par Franz Schrader, le guide Henri Passet, et un porteur dont on a oublié le nom.

Voie d'accès[modifier | modifier le code]

On peut accéder au pic Schrader par le versant français en passant par la vallée de La Pez ou depuis le refuge de La Soula. On peut également emprunter le versant espagnol qui propose deux itinéraires : l'un à partir de Viados, en suivant la crête ouest de la Punta del Sabre et l'autre, peu fréquenté, passant par les lacs de Batchimale.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]