Piazza telematica

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le Piazza telematica (en français : Place télématique) est un terme employé pour la première fois durant la coupe du monde de football Italia 1990 afin de décrire les centraux informatiques établis pour les journalistes dans chacune des 12 villes italiennes accueillant les tournois de qualification.

Quelques années plus tard, en novembre 1993, trois ingénieurs, trois architectes, un journaliste et un étudiant universitaire ont fondé Piazze telematiche (Places télématiques), une association à but non lucratif favorisant la planification et la réalisation d'un réseau de Piazze Telematiche, un pour chacune des 8 100 communes italiennes.

En 1997 l'Union européenne, à travers sa division XVI pour la cohésion sociale et le développement soutenable, a approuvé le placement d'un Projet Pilote Urbain (PPU) de Piazza Telematica à Naples dans le quartier de Scampia. L’ouverture au grand public eu lieu en décembre 2004.

Actuellement Piazza Telematica est employé :

  • pour identifier de nouveaux endroits en ville équipés d’outils de NTIC, comme c’est le cas pour la Piazza Telematica de Scampia ou pour la Piazza telematica de l'université de Rome III.
  • pour évoquer sur Internet un espace virtuel ouvert à tout citoyen pour un échange d’idées, de propositions et plus généralement de la participation à la vie sociale, culturelle et économique de la communauté, comme pour le cas Piazza Telematica de la municipalité Provaglio d'Iseo.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]