Physalia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Physalie)
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Physalia est un genre de cnidaires pélagiques urticants (de l'ordre des siphonophores).

Description[modifier | modifier le code]

Les physalies, ou « fausses méduses », sont des animaux vivant en colonies prenant la forme d'un superorganisme unique ressemblant à une méduse[1],[2]. Ce sont des siphonophores marins. Elles sont composées d'un flotteur surmonté d'une voile et duquel partent de nombreux tentacules. Chaque colonie comporte quatre types de polypes translucides, possède de très longs et fins tentacules de plus de 50 mètres de long parfois[3] et qui provoquent de graves brûlures. Les lésions urticantes provoquées par les Physalia peuvent entraîner un collapsus cardio-vasculaire [Comment ?]

Biotope et répartition mondiale[modifier | modifier le code]

Les Physalia se déplacent en grand nombre au large dans les mers tropicales, mais on peut en rencontrer parfois près des côtes aquitaines de la Charente-Maritime et même de Bretagne[4] où elles peuvent s'échouer.

Liste d'espèces[modifier | modifier le code]

Le genre compte selon les classifications une ou deux espèces appelées physalies : Physalia physalis et Physalia utriculus.

La première fréquente l'océan Atlantique, et la seconde l'Indo-pacifique. Cette dernière n'est plus admise par World Register of Marine Species (21 octobre 2013)[5] et ITIS (21 octobre 2013)[6], mais toujours par NCBI (21 octobre 2013)[7].

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]