Phillip Gaimon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Phillip Gaimon
Phillip Gaimon.jpg

Phillip Gaimon lors du Tour de San Luis 2014.

Informations
Naissance
Nationalité
Équipe actuelle
Spécialité
grimpeur[1]
Équipes amateurs
2007 Sakonnet
2008 Fiordifrutta
Équipes professionnelles
10.2006-12.2006[n 1] VMG Racing
2009 Jelly Belly
2010 Kenda-Gear Grinder
2011-2012 Kenda-5 Hour Energy
2013 Bissell
2014 Garmin-Sharp
2015 Optum-Kelly Benefit Strategies
01.2016-06.2016[n 2] Cannondale
07.2016-[n 3] Cannondale-Drapac

Phillip Gaimon, né le à Columbus dans l'Ohio[1], est un coureur cycliste américain, membre de l'équipe Cannondale-Drapac.

Biographie[modifier | modifier le code]

Phillip Gaimon commence à pratiquer le cyclisme lors de sa dernière année en high school afin de perdre du poids. Arrivé au college, il s'inscrit au club cycliste de son établissement[2]. Il progresse rapidement[2] a une première expérience du cyclisme professionnel au sein de l'équipe continentale américaine VMG Racing, qu'il intègre en octobre 2006. En 2007, VMG Racing s'associe avec USA Cycling et devient l'équipe dans laquelle courent les membres de la sélection nationale des moins de 23 ans. Gaimon n'y est pas conservé[3]. En 2007, il court pour Sakonnet, équipe pour moins de 25 ans basée à New York, et en 2008 pour Fiordifrutta, équipe amateur de Nouvelle-Angleterre[2]. Il remporte le Mount Washington Hillclimb en 2008.

Repéré par Danny Van Haute, il est recruté par celui-ci en 2009 dans l'équipe continentale Jelly Belly. Il remporte une étape de la San Dimas Stage Race[2] et à nouveau le Mount Washington Hillclimb. Après avoir décliné une offre de Jelly Belly pour 2010, il est appelé par Frankie Andreu qui l'engage dans son équipe continentale Kenda-Gear Grinder[2]. Il est cette année-là deuxième du Tour de Taïwan et du Tour de Toona. En début de saison 2012, il remporte la première étape de la San Dimas Stage Race. Il est ainsi leader du classement général au début de l'épreuve, qui voit finalement la victoire de son coéquipier Andy Jacques-Maynes. Lors de la Redlands Bicycle Classic, il gagne le prologue puis le classement général. Cette victoire lui permet d'occuper un temps la première place du classement du National Racing Calendar (NRC)[2]. Il est ensuite dixième du Tour of the Gila, quatrième de la Cascade Classic et termine cinquième du NRC. En 2013, il rejoint l'équipe Bissell. Il gagne la McLane Pacific Classic, des étapes de la San Dimas Stage Race, de la Cascade Classic, et se classe deuxième du Tour of the Gila. Échappé solitaire lors du championnat des États-Unis, il n'est rattrapé que durant le dernier kilomètre[4]. Une semaine après cette performance, l'équipe Garmin-Sharp, qui évolue dans le World Tour, annonce son recrutement pour la saison 2014[4].

Pour sa première course avec sa nouvelle équipe en 2014 il remporte la première étape du Tour de San Luis devant ses compagnons d'échappées en profitant de l'attentisme des équipes de sprinteurs et prend la tête du classement général. Il le perd lors du contre-la-montre de la cinquième étape au profit de Nairo Quintana, futur vainqueur de l'épreuve, mais s'accroche pour terminer à la deuxième place du général final.

Durant l'année 2015 il court sous les couleurs de l'équipe continentale américaine Optum-Kelly Benefit Strategies et remporte la troisième étape ainsi que le classement général de la Redlands Bicycle Classic. En fin de saison il quitte cette formation et rejoint son adjoint directeur sportif Jonathan Vaughters chez Cannondale[5].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Classements mondiaux[modifier | modifier le code]

Année 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013
UCI America Tour 296e[6] 387e[7] 252e[8] 87e[9]
UCI Asia Tour 76e[10]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Du 20 octobre 2006 au 31 décembre 2006
  2. Du 1er janvier 2016 au 30 juin 2016
  3. Du 1er juillet 2016

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Phil Gaimon », sur slipstreamsports.com (consulté le 3 janvier 2014)
  2. a, b, c, d, e et f (en) « Gaimon takes unlikely path to NRC lead », sur cyclingnews.com,‎ (consulté le 3 janvier 2014)
  3. (en) « Gaimon ready for WorldTour challenge with Garmin », sur cyclingnews.com,‎ (consulté le 3 janvier 2014)
  4. a et b « Gaimon signs with Garmin-Sharp », sur cyclingnews.com,‎ (consulté le 3 janvier 2014)
  5. « Le journal des transferts », sur velo101.com,‎ (consulté le 17 octobre 2015)
  6. « Classements Route UCI 2006-2007 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  7. « Classements Route UCI 2007-2008 », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 27 février 2015)
  8. (en) « UCI America Tour Ranking - 2011 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 31 décembre 2014)
  9. (en) « UCI America Tour Ranking - 2013 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 7 novembre 2014)
  10. (en) « UCI Asia Tour Ranking - 2010 - Individual », sur uci.html.infostradasports.com, UCI (consulté le 12 janvier 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :