Philippe Boulanger (géographe)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Philippe Boulanger
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (47 ans)
Nationalité

Philippe Boulanger est géographe français, spécialiste des questions de géographie historique, de géographie militaire et de géostratégie, de géopolitique. Il est Professeur à l'Institut français de géopolitique (Université Paris VIII).

Formation[modifier | modifier le code]

Professeur agrégé, docteur en géographie de l’Université Paris 4-Sorbonne (1998), habilité à diriger des recherches (2009), il est maître de conférences à l’Université Paris 4-Sorbonne de 2000 à 2010. Il est membre du Conseil national des universités (section 23) de 2003 à 2007.

Entre 2006 et 2009, il est directeur du département de géographie à l’Université Paris-Sorbonne Abu Dhabi (Émirats arabes unis) où il participe à la création et au développement de cette université. Après avoir été membre du laboratoire Espaces, Nature et Culture (UMR 8185-CNRS) où il dirige le séminaire de recherche Géographie militaire et conflits, il est rattaché au Centre de recherche et d'analyse en géopolitique. Depuis 2013, il dirige le séminaire mensuel sur les questions de géographie militaire au département de géographie de l'Ecole normale supérieure-Ulm, portant sur la Géographie militaire et la révolution technologique (2013-2014), le Geospatial Intelligence et l'information géographique numérique (2014-2015) et Géographie et sécurité nationale (2015-2016), Renseignement militaire, géographie militaire et géopolitique (2016-2017). Il intervient également dans sa spécialité dans différentes formations universitaires et militaires.

Il est membre élu du Conseil d’administration de la Société de géographie de Paris (depuis 2005), secrétaire général puis responsable de la commission de géographie historique au Comité national français de géographie (2010-2016). En 2012, il cofonde la Revue de géographie historique (en ligne).

En 2010-2011, il est auditeur à l’Institut des hautes études de défense nationale-Armement et économie de défense (47e session nationale).

Recherches[modifier | modifier le code]

Auteur d’une thèse de doctorat sur la géographie historique du recrutement militaire en France, il oriente ses recherches vers la géographie historique de la France, la géopolitique, la géographie militaire et la géostratégie dans le monde, notamment du Golfe Arabo-Persique. Il a publié plusieurs ouvrages sur ces questions et plus de 70 articles dans des revues scientifiques et de vulgarisation.

La géographie militaire française (1871-1939), publié en 2002 (Prix Lucien Bonaparte-Wyse de la Société de géographie de Paris en 2003), retrace les origines, le développement et le rayonnement d’une école de pensée militaire et géographique.

En 2006, Géographie militaire met en évidence les spécificités de la géographie pour et par le militaire dans les armées modernes depuis la fin de la Guerre froide.

En 2011, Géographie militaire et géostratégie, enjeux et crises du monde contemporain tend à dresser un état des lieux des grandes dynamiques géostratégiques au début XXIe siècle relatives aux mutations politiques et économiques, à l’essor du terrorisme international et de la prolifération des armes de destruction massive, à la transformation des conflits armés, l’émergence de nouveaux acteurs stratégiques, la multiplication des engagements internationaux en faveur de la paix. L'ouvrage est réédité en 2015.

Depuis 2012, il consacre également ses recherches à la géopolitique des médias, notamment des médias militaires dans les opérations de stabilisation ainsi qu’à la géographie militaire des activités numériques et au Geospatial Intelligence dans le monde. Il est l’auteur de Géopolitique des médias, Acteurs, rivalités de pouvoir et conflits publié aux éditions Armand Colin (coll. U.) en 2014.

Publication d'ouvrages[modifier | modifier le code]

  • La France devant la conscription de 1914 à 1922, Géographie historique d’une institution républicaine, Paris, Economica-Institut de Stratégie Comparée, 2001, 390 p.
  • Le Soldat-citoyen (en collaboration avec Annie Crépin), La Documentation Française, no 8019, juin 2001.
  • La France : espace et temps, Paris, Éditions du temps, 2002, 285 p.
  • La Géographie militaire française (1871-1939), Paris, Economica, coll. Bibliothèque stratégique, 2002, 619 p. .
  • Géographie militaire, Paris, Ellipses, coll. Carrefour, 2006, 384 p.
  • Géographie militaire et géostratégie, enjeux et crises du monde contemporain, Paris, Armand Colin, collection U., 2011, 2015 (2e éd.) 304 p.
  • Hydrocarbures et conflits dans le monde (en collaboration avec Françoise Ardiller-Carras et Didier Ortholland, Paris, Technip, 2012, 263 p.
  • Géopolitique des médias, Acteurs, rivalités et conflits, Paris, A. Colin, collection U, 2014, 310 p.

Direction d’ouvrages scientifiques[modifier | modifier le code]

  • « La Géographie militaire-1 », Stratégique, no 81, avril 2003, 184 p.
  • « La Géographie militaire-2 », Stratégique, no 82-83, octobre 2003, 246 p.
  • Où en est la géographie historique ?, en collaboration avec M. Jean-René Trochet, Actes du colloque international, 12-15 septembre 2002, Université Paris-Sorbonne, Paris, L’Harmattan, 2005, 350 p.
  • La géographie militaire de la Picardie du Moyen Âge à nos jours, en collaboration avec Philippe Nivet, Actes du colloque de l’Université Picardie-Jules Verne, mai 2004, Université Picardie-Jules Verne, Amiens, Encrage, 2006, 158 p.
  • Histoire militaire et géographie historique, Cahiers du Centre d’études d’histoire de la défense, acte du colloque Histoire militaire & sciences humaines VI, Centre d’études d’histoire de la défense, Ministère de la défense (SGDN), Château de Vincennes, novembre 2006, 2008, 213 p.
  • « Les héritages culturels dans l’urbanisme et l’architecture en Europe, Afrique du Nord, Moyen-Orient et Asie au début du XXIe siècle », Actes du colloque international tenu à l’Université Paris-Sorbonne Abu Dhabi, 19-21 mai 2008, Presses universitaires de la Sorbonne, 2010.
  • Géographie et guerre, de la géographie militaire au Geospatial Intelligence en France (XVIIIe-XXIe siècles), Société de géographie de Paris, 2016, 243 p.

Direction de la Revue de géographie historique (en ligne)[modifier | modifier le code]

Créée en 2012 par Philippe Boulanger et Nicola Todorov, la Revue de géographie historique a pour objectif de diffuser l’information sur les grandes questions territoriales en valorisant la démarche historique. Elle est ouverte à différentes thématiques liées aux questions politiques, économiques, rurales, urbaines, sociales et culturelles. Cette ouverture éditoriale intègre également l’ensemble des régions de la planète. La fréquence de la revue est bi-annuelle et a vocation à mieux faire connaître les méthodes, les conceptions, la diversité des approches de la géographie historique qu’elle soit française ou étrangère par des articles de fond et des comptes rendus de lecture.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]