Philip Hayes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Philip Hayes
Philip Hayes (1738-1797), by English School of the late 18th century.jpg

Philip Hayes

Fonction
Heather Professor of Music
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 58 ans)
LondresVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Autres informations
A travaillé pour
Instrument

Philip Hayes est un organiste et compositeur anglais, né à Oxford le et mort à Londres le .

Biographie[modifier | modifier le code]

D’abord choriste à Chapel Royal, Philip Hayes reçut son baccalauréat en musique à l’université d’Oxford en mai 1763. Il devint Gentleman of the Chapel Royal en 1767 et vécut à Londres jusqu’à ce qu’il fût nommé organiste du New College d’Oxford.

À la mort de son père, le compositeur et organiste William Hayes (1708-1777), il devint professeur de musique ainsi qu’organiste du Magdalen College et de l’église de l’université ; il obtint son doctorat en musique la même année. Il fut en outre organiste du Saint John’s College à partir de 1790, et conserva tous ces postes – y compris celui de la Chapel Royal – jusqu’à son décès[1].

Il composa de la musique vocale sacrée et profane ainsi que de la musique instrumentale.

Œuvres[modifier | modifier le code]

Musique instrumentale
  • 6 Concertos pour orgue (ou clavecin ou pianoforte), suivis d’une sonate pour clavecin (éd. Londres, 1769)
  • 6 Sonates, op. 2 pour clavecin (ou pianoforte) avec accompagnement de violon (éd. Londres, 1774)
  • The Rival Nations, concerto pour 2 flûtes et cordes (MS Oxford, Bodleian Library)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. The New Grove Dictionary of Music and Musicians, ed. St. Sadie, 1991, vol. 8, p. 413-414.

Liens externes[modifier | modifier le code]