Phil Coke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Coke.
Pix.gif Phil Coke Baseball pictogram.svg
Phil Coke.JPG
Blue Jays de Toronto
Lanceur de relève
Frappeur gaucher  Lanceur gaucher
Premier match
1er septembre 2008
Statistiques de joueur (2008-2014)
Victoires-défaites 22-27
Moyenne de points mérités 4,16
Retraits sur des prises 307
Équipes

Phillip Douglas Coke (né le 19 juillet 1982 à Sonora, Californie, États-Unis) est un lanceur de relève gaucher des Blue Jays de Toronto de la Ligue majeure de baseball.

Il participe à la victoire des Yankees de New York en Série mondiale 2009 avant de s'aligner de 2010 à 2014 avec les Tigers de Détroit.

Carrière[modifier | modifier le code]

Yankees de New York[modifier | modifier le code]

Phil Coke est drafté une première fois le 5 juin 2001 par les Marlins de la Floride, mais il repousse l'offre afin de poursuivre ses études supérieures. Il rejoint les rangs professionnels après la draft du 4 juin 2002 au cours de laquelle il est sélectionné par les Yankees de New York. Coke paraphe son contrat chez les Yankees le 26 mai 2003, lui permettant d'achever son année universitaire au San Joaquin Delta College de Stockton (Californie).

Phil Coke effectue ses débuts en Ligue majeure sous l'uniforme des Yankees le 1er septembre 2008[1]. Il fait 12 apparitions en relève en fin d'année et remporte sa première décision dans les majeures le 15 septembre[2] contre les White Sox de Chicago. À l'occasion de ses dix premiers atchs joués en Majeure, il n'accorde aucun point (11.2 maches lancées pour 4 coups sûrs, 2 buts sur balles et 10 retraits sur des prises)[3].

En 2009, il lance 60 manches en 72 sorties, remporte 4 matchs, enregistre 2 sauvetage et fait partie de l'équipe des Yankees championne de la Série mondiale. Il prend part à deux rencontres de la Série mondiale : 1.1 maches lancées pour 3 coups sûrs, soit une moyenne de points mérités médiocre de 13,50[4].

Tigers de Détroit[modifier | modifier le code]

Le 9 décembre 2009, Coke passe des Yankees aux Tigers de Detroit dans une transaction à trois équipes impliquant aussi les Diamondbacks de l'Arizona[5].

Très utilisé par les Tigers à sa première saison à Detroit, il lance 74 parties en 2010, dont une comme lanceur partant, une première pour lui dans les majeures. Il affiche une moyenne de points mérités de 3,76 dans la saison avec sept victoires et cinq défaites.

En 2011, les Tigers répètent l'expérience en confiant la balle à Coke pour amorcer 14 matchs. C'est cependant peu concluant puisque sur huit décisions il en perd sept[6]. Sa moyenne de points mérités comme partant est de 4,82[6]. Sur 48 matchs en 2011, 34 sont comme lanceur de relève. Il termine l'année avec trois gains, neuf revers, et une moyenne de 4,47 en 108 manches et deux tiers au monticule, ce qui est de loin son plus grand nombre de manches de travail depuis son entrée dans les majeures. Utilisé en relève en matchs d'après-saison, il apparaît dans cinq parties de séries éliminatoires.

De 2010 à 2014, Coke apparaît dans 299 matchs des Tigers. Uniquement employé comme releveur à partir de 2012, il joue au total 284 parties dans ce rôle pour Détroit. Durant ces années, sa moyenne de points mérités pour le club s'élève à 4,25 en 323 manches et deux tiers lancées, avec 17 victoires, 24 défaites, 6 sauvetages et 244 retraits sur des prises. En éliminatoires, sa moyenne se chiffre à 3,86 en 16 manches et un tiers de travail. Il apparaît trois fois dans le Série mondiale 2012 perdue par les Tigers aux mains des Giants de San Francisco et n'accorde qu'un point, mais c'est celui marqué en 10e manche du 4e match de la finale. Coke est le lanceur perdant de cette rencontre qui assure le titre aux Giants[7].

Cubs de Chicago[modifier | modifier le code]

Le 7 mars 2015, Coke signe un contrat des ligues mineures avec les Cubs de Chicago[8]. Inefficace après 16 matchs, où il accorde 7 points en 10 manches, il est libéré par les Cubs à la fin mai.

Blue Jays de Toronto[modifier | modifier le code]

Coke signe un contrat avec les Blue Jays de Toronto le 31 mai 2015.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Statistiques de lanceur en saison régulière[9]
Saison Équipe G GS CG SHO V D SV IP SO ERA
2008 NY Yankees 12 0 0 0 1 0 0 14.2 14 0,61
2009 NY Yankees 72 0 0 0 4 3 2 60.0 49 4,50
2010 Détroit 74 1 0 0 7 5 2 64.2 53 3,76
Totaux 158 1 0 0 12 8 4 139.1 116 3,75
Statistiques de lanceur en séries éliminatoires[9]
Saison Équipe G GS CG SHO V D SV IP SO ERA
2009 NY Yankees 6 0 0 0 0 0 0 2.2 3 6,75
Totaux 6 0 0 0 0 0 0 2.2 3 6,75

Note : G = Matches joués ; GS = Matches comme lanceur partant ; CG = Matches complets ; SHO = Blanchissages ;
V = Victoires ; D = Défaites ; SV = Sauvetages ; IP = Manches lancées ; SO = Retraits sur des prises ; ERA = Moyenne de points mérités.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) « Yanks limit callups to lefty and catcher », le 1er septembre 2008, sur le site officiel des New York Yankees.
  2. (en) Phil Coke 2008 Pitching Gamelogs, baseball-reference.com.
  3. (en) Fiche de Phil Coke - « Bio » sur le site officiel de la MLB.
  4. (en) Statistiques de Phil Coke en Ligue majeure sur baseball-reference.com.
  5. (en) « Three-team blockbuster deal official », Steve Gilbert & Bryan Hoch / MLB.com, 9 décembre 2009.
  6. a et b (en) Phil Coke 2011 Pitching Gamelogs, baseball-reference.com.
  7. (en) Return to splendor: Giants champions again, Chris Haft / MLB.com, 29 octobre 2012.
  8. (en) Phil Coke stingy on right-handed talk, Mark Gonzales, Chicago Tribune, 6 mars 2015.
  9. a et b (en) Statistiques de Phil Coke en Ligue majeure sur baseball-reference.com

Liens externes[modifier | modifier le code]