Peter Bohren

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Peter Bohren
Description de l'image Peter Bohren.jpg.
Biographie
Nationalité Drapeau de la Suisse Suisse
Naissance ,
Grindelwald
Décès (à 60 ans),
Chalet Gleckstein (Grindelwald)
Surnom le « loup des glaciers »
Carrière
Disciplines alpinisme
Ascensions notables premières ascensions de l'Eiger, l'Aletschhorn et l'Ebenefluh
Profession guide de haute montagne
Autres activités chasseur

Peter Bohren, né le à Grindelwald et mort le au Chalet Gleckstein, est un guide de haute montagne suisse, qui exerça à Grindelwald.

Le , il participa à la seconde ascension du Wetterhorn (la première directement depuis Grindelwald) avec Franz Fankhauser et Gottfried Roth, et les guides Christian Miche et Johann Bohren. Neuf ans plus tard, en 1854, le guide Ulrich Lauener mena l'anglais Alfred Wills au Wetterhorn après lui avoir déclaré que personne n'en avait encore réussi l'ascension, tout en insistant pour engager comme guide supplémentaire Peter Bohren (le fait de guider un client pour une première ascension rapportait plus d'argent aux guides[1]). Cette ascension fameuse et le récit qu'en fit Wills marquent le début de l'âge d'or de l'alpinisme.

Parmi ses autres ascensions figurent :

En 1864, Daniel Dolfuss-Ausset le cite comme le guide de l'Oberland bernois ayant accompli le plus d'ascensions (dont 5 de la Jungfrau, 6 du Wetterhorn, 7 du mont Blanc, et 6 du mont Rose), et un « intrépide chasseur de chamois » (63 de 1842 à 1861)[3].

Parti pour accompagner un client pour une ascension du Wetterhorn avec son collègue Peter Baumann, il meurt soudainement au chalet Gleckstein, le [4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Peter Berg, The first ascent of the Wetterhorn from Grindelwald, Alpine Journal 1996, p. 356
  2. André Fournier, Philippe Cortay, L'Aiguille du Midi, La Fontaine de Siloë, 2005, pp. 5-6
  3. Daniel Dolfuss-Ausset, Matériaux pour l'etude des glaciers Tome 5, première partie, E. Simon , 1864, p. 579
  4. Carus Dunlop Cunningham et Sir William de Wiveleslie Abney, The pioneers of the Alps, Sampson Low, Marston, Searle, & Rivington, 1887, pp. 143-145

Sources[modifier | modifier le code]

  • Article Peter Bohren dans le Dictionnaire historique de la Suisse en ligne.
  • Carl Egger, Pioniere der Alpen : 30 Lebensbilder der grossen Schweizer Bergführer von Melchior Anderegg bis Franz Lochmatter. 1827-1933, Amstutz, Herdeg & Co.,
  • Carus Dunlop Cunningham et Sir William de Wiveleslie Abney, The pioneers of the Alps, Sampson Low, Marston, Searle, & Rivington, 1887, pp. 143-145